Maroc : des membres du mouvement Hirak cessent leur grève de la faim

Maroc : des membres du mouvement Hirak cessent leur grève de la faim© Youssef Boudlal Source: Reuters
Une femme participe à une manifestation organisée pour soutenir le leader du Hirak Nasser Zefzafi emprisonné, au Maroc, le 15 juillet 2018 (image d'illustration).

Issus du mouvement de protestation Hirak, 22 détenus ont cessé le 26 octobre leur grève de la faim. Ils entendaient, par cet acte, dénoncer les fouilles «humiliantes» dont auraient été victimes leurs proches venus leur rendre visite.

22 prisonniers, membres du mouvement de protestation Hirak qui a secoué la région du Rif (Nord du Maroc) durant plusieurs mois entre 2016 et 2017, ont décidé le 26 octobre de mettre fin à leur grève enclenchée deux jours plus tôt afin de protester contre les fouilles «humiliantes» qui auraient été infligées à leur proches lors de leur visite en prison, à Casablanca.

Leur avocate, Bouchra Rouissi, a précisé que leur décision de cesser cette grève de la faim avait été prise après «les promesses de l'Administration pénitentiaire de satisfaire leurs demandes». Cette dernière a confirmé la fin de la grève, tout en assurant que la fouille avait été faite «dans le respect de la loi». 

Le 26 juin dernier à Casablanca, la justice marocaine avait condamné à des peines comprises entre un et 20 ans de prison un total de 53 activistes accusés de former le noyau dur du «Hirak». La sévérité du verdict avait suscité des réactions d'incompréhension et d'indignation sur les réseaux sociaux suivies de plusieurs manifestations de protestation et de nombreux appels à la clémence du roi.

Selon Rabat, les mouvements de protestation menés par le Hirak ont fait plus de 600 blessés parmi les forces de l'ordre et causé sept millions de dirhams (640 000 euros) de dégâts.

Lire aussi : Maroc : manifestation à Rabat en soutien au détenus du «Hirak»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»