«Mort aux Moscovites !» : une manifestation réunit 15 000 ultra-nationalistes à Kiev (VIDEO)

15 000 membres de groupes nationalistes ukrainiens ont manifesté dans les rues de Kiev à l'occasion de la fête nationale du défenseur de l'Ukraine, certains célébrant un collaborateur de la Seconde guerre mondiale.

15 000 personnes ont participé à une marche nationaliste autorisée dans la capitale ukrainienne le 14 octobre, à l'occasion de la fête nationale du Défenseur de l'Ukraine Stepan Bandera, marquée cette année par une effervescence particulière du fait de la récente reconnaissance par le patriarcat de Constantinople d'une Eglise ukrainienne indépendante du patriarcat de Moscou.

La procession, encadrée par une forte présence policière, comprenait différents groupes de ultra-nationalistes défilant sous leurs bannières mais aussi des partis représentés au parlement, des groupes paramilitaires et d'extrême droite, dont beaucoup de membres avaient le visage couvert. Les manifestants scandaient notamment «Gloire à l'Ukraine !» et des slogans à l'honneur de Stepan Bandera, personnage controversé de la Seconde Guerre mondiale qui dirigeait l’Organisation des nationalistes ukrainiens (OUN) et coopérait avec les troupes nazies. Etaient également scandés parmi les manifestants «Mort aux Moscovites !» et «Rendez l'Ukraine aux Ukrainiens !».

«Mort aux Moscovites !» : une manifestation réunit 15 000 ultra-nationalistes à Kiev (VIDEO)© Stringer Source: Sputnik
Une colonne d'anciens combattants ukrainiens.

Une centaine de personnes ont été arrêtées durant cette mobilisation mais la police a assuré que l'ordre public n'avait pas été troublé, en dépit de ce que des manifestants avaient déclenché à maintes reprises des fusées éclairantes et des bombes fumigènes.

Plus tôt dans la journée, environ 100 militants ultra-nationalistes ont apporté une échelle à proximité de la statue de Nikolaï Vatoutine, un général soviétique de la Seconde Guerre mondiale, située dans le centre de Kiev, dans le but de vandaliser le monument. La police est intervenue pour confisquer l’échelle et boucler les environs de la statue qui a tout de même fait l'objet de jets d'œufs par la suite.

Lire aussi : Schisme : que se passe-t-il au sein de la religion orthodoxe en Ukraine ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter