Antisémitisme : Merkel en visite à Jérusalem reconnaît «la responsabilité perpétuelle» de son pays

Antisémitisme : Merkel en visite à Jérusalem reconnaît «la responsabilité perpétuelle» de son pays© Amir Cohen Source: Reuters
Angela Merkel à Yad Vashem près de Jérusalem le 4 octobre.

La chancelière allemande a rappelé que sa visite en Israël coïncidait avec la funeste date anniversaire de la nuit de Cristal qui a préfiguré les crimes nazi de la Shoah et a reconnu «la responsabilité perpétuelle» de son pays.

Angela Merkel est-elle venue en Israël pour apaiser les esprits ? Alors que l'Allemagne est confrontée à un nouvel antisémitisme, en raison– du point de vue de la chancelière elle-même– de l'arrivée récente de nombreux migrants, Angela Merkel, en visite à Jérusalem et au mémorial de la Shoah à Yad Vashem, non loin de là, a affirmé, le 4 octobre, «la responsabilité perpétuelle» de son pays dans les fléaux de l’antisémitisme et de la xénophobie. 

Angela Merkel a également rappelé que sa visite coïncidait avec la date du 80e anniversaire de la nuit de Cristal qui était survenue avant la Seconde Guerre mondiale, préfigurant «les crimes sans égal et la rupture de civilisation de la Shoah».

Selon la chancelière, c'est de cette période que «découle la responsabilité perpétuelle de l’Allemagne d’entretenir la mémoire de ce crime et de s’opposer à l’antisémitisme, à la xénophobie, à la haine et à la violence». C'est ce qu'elle a écrit dans le livre d’honneur du mémorial.

Interrogée le 22 avril par la chaîne israélienne privée 10, Angela Merkel n’avait pas mâché ses mots quant à la résurgence de l'antisémitisme en Allemagne : «Nous avons un nouveau phénomène, dans la mesure où nous avons de nombreux réfugiés parmi lesquels il y a, par exemple, des gens d'origine arabe qui amènent une autre forme d'antisémitisme dans le pays», et d'ajouter : «Le fait qu'aucune crèche, aucune école, aucune synagogue ne peut être laissée sans protection policière nous consterne.»

La chancelière avait à cette occasion déjà évoqué la «responsabilité éternelle» de l’Allemagne vis-à-vis de la Shoah.

Lire aussi : Angela Merkel décèle une «forme d'antisémitisme» chez des réfugiés «d'origine arabe» en Allemagne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter