Moscou : six corps trouvés dans un réservoir d’eau après qu’un hélicoptère a percuté un hydravion

Moscou : six corps trouvés dans un réservoir d’eau après qu’un hélicoptère a percuté un hydravion© Anton Denissov Source: RIA NOVOSTI
Un réservoir d’eau d’Istrinskoie près de Moscou

La collision aérienne qui a eu lieu hier soir au-dessus du lac d’Istrinskoïe qui sert de réserve d’eau potable s’alourdit. Six corps, dont ceux d’un garçon de huit ans, d’une adolescente de 14 ans, d’une femme et d’un homme ont été retrouvés.

«Le corps d'une femme a été remonté à la surface. L’opération de sauvetage est toujours en cours, quatre équipes de sauveteurs y prennent part», a déclaré le vice chef du gouvernement de la région de Moscou, Dmitriï Pestov.

Quatre équipes de sauvetage du centre «Lider» sont en effet arrivées sur place hier soir et grâce à leur équipement d’éclairage, elles ont pu examiner le fond du lac durant toute la nuit.

Le 8 août, un hydravion et un hélicoptère Robinson 44 se sont percutés au-dessus du lac d’Istrinskoïe. Selon les dernières informations disponibles, il y aurait eu jusqu’à huit personnes à bord des deux aéronefs.

D’après certaines informations diffusées par des médias russes, Vadim Bouhtiarov, champion du monde du moto-parapente, était le pilote de l’hélicoptère, tandis que la jeune fille de 14 ans était aux commandes de l’hydravion.

Les juges ont ouvert une enquête pénale pour infraction aux règles de la circulation dans le transport aérien ayant causé des morts, a souligné le comité d'enquête russe. Les raisons de la collision n’ont pas encore pu être établies de manière certaine mais certains évoquent un problème mécanique sur l’hydravion.

«Suite à une panne de moteur, l’hydravion aurait pu perdre de l’altitude et se aurait percuté l’hélicoptère Robinson avant que les deux appareil ne tombent dans l’eau», a expliqué le porte-parole du gouverneur de la région de Moscou, Anastassia Zviaguina.

En savoir plus : Une enquête pénale est ouverte suite à un accident aérien près de Moscou

Selon une autre version, le pilote de l’hydravion aurait pu violer les règles de vol.

«Un groupe de gens célébrait un anniversaire, on leur a proposé de faire un vol. En même temps, un hélicoptère était en train de prendre de l’altitude, alors que son pilote avait un itinéraire validé», a précisé Dmitriï Pestov.

Les véritables causes de l’accident seront vraisemblablement connues une fois que les appareils auront été remontés à la surface. Ils gisent maintenant à 13 mètres de fond et à cinq mètres l’un de l’autre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»