Bruxelles va proposer la fin du changement d'heure : Merkel satisfaite, Salvini s'indigne

Bruxelles va proposer la fin du changement d'heure : Merkel satisfaite, Salvini s'indigne© Charles Platiau Source: Reuters
Détail de L'Heure de tous, sculpture de l'artiste français Arman, instalée cour du Havre, devant la gare Saint-Lazare à Paris (illustration).

Au terme d'une consultation publique organisée par la Commission européenne, une majorité de citoyens se sont prononcés pour une suppression du changement d'heure. Angela Merkel s'en réjouit, le gouvernement italien s'indigne.

Bruxelles va proposer la fin du changement d'heure dans l'Union européenne (UE), objet d'une controverse permanente, en s'appuyant notamment sur une consultation publique menée cet été. Cette proposition a été immédiatement soutenue par Angela Merkel.

«Des millions de personnes ont répondu et sont d'avis qu'à l'avenir, c'est l'heure d'été qui devrait être tout le temps la règle, et nous allons mettre cela en œuvre», a expliqué ce 31 août le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, à la chaîne de télévision allemande ZDF.

Quelques heures plus tard, lors d'un déplacement au Nigeria, la chancelière allemande Angela Merkel se prononçait elle aussi en faveur d'un tel changement. «Cela constitue pour moi une très grande priorité», a-t-elle déclaré.

«Nous sommes d'accord avec la proposition faite par monsieur Juncker», a pour sa part réagi la porte-parole du gouvernement espagnol, Isabel Celaa.

Mais la proposition n'a pas reçu le même écho en Italie. «Je n'ai pas de mots, les Italiens payent des milliards pour changer les aiguilles d'une horloge...», a tweeté le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, membre de la Ligue. «Nous aborderons sérieusement la question de l'abolition de l'heure d'été, mais seulement lorsque l'UE fera face aux défis plus importants. C'est triste, l'Europe de Juncker», a commenté l'eurodéputé Ignazio Corrao, du Mouvement 5 étoiles, l'autre parti de la coalition gouvernementale italienne.

«Lorsque l'on consulte les citoyens, il convient aussi ensuite de faire ce qu'ils souhaitent»

Un nombre record de 4,6 millions de réponses, en provenance des 28 Etats membres, ont été enregistrées au cours de la consultation publique de Bruxelles, qui s'est tenue du 4 juillet au 16 août. Selon des résultats préliminaires, 84% des répondants, qui se sont exprimés via un questionnaire en ligne, sont favorables à la fin du changement d'heure.

«Lorsque l'on consulte les citoyens sur quelque chose, il convient aussi ensuite de faire ce qu'ils souhaitent», a insisté Jean-Claude Juncker ce 31 août dans son entretien avec la ZDF. «Le message est très clair», a pour sa part estimé à Bruxelles la commissaire européenne chargée des Transports, Violetta Bulc, dans un communiqué. «Nous allons maintenant agir en conséquence et préparer une proposition législative pour le Parlement européen et le Conseil, qui décideront ensuite ensemble», a-t-elle précisé.

Concrètement, la Commission ne va pas proposer de rester à l'heure d'été, mais uniquement de supprimer les deux changements d'heure annuels, a ensuite précisé un porte-parole de l'institution, Alexander Winterstein.

Les Etats membres seront libres de rester soit à l'heure d'été, soit à l'heure d'hiver, puisque cela est de leur compétence. Bruxelles s'attend cependant à ce que les discussions des capitales sur le sujet aboutissent à un résultat cohérent.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter