Une note secrète du quai d'Orsay dénonce la «faiblesse» du discours de Paris sur les migrants

Une note secrète du quai d'Orsay dénonce la «faiblesse» du discours de Paris sur les migrants© Pascal Rossignol Source: Reuters
La marche de solidarité en faveur des migrants à Calais, le 7 juillet 2018.

Une note confidentielle écrite par Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, pointe du doigt la communication du gouvernement sur les migrants. A défaut d'avoir des solutions, mieux vaudrait selon elle, maîtriser le verbe.

Le magazine L'Express a révélé le 25 août une note secrète et confidentielle, rédigée par la ministre chargé des Affaires européennes auprès de Jean-Yves Le Drian, Nathalie Loiseau.

Dans celle-ci, datée du 3 août 2018, Nathalie Loiseau estime que Paris doit notamment «prendre la mesure de la faiblesse» de son discours sur les migrants et «continuer à apporter des idées nouvelles conformes à [ses] valeurs comme à [ses] intérêts». Elle recommande en outre de «maîtriser le narratif sur la question migratoire plutôt que de le subir».

En d'autres termes, le gouvernement n'ayant pas de réelle solution face à l'afflux de migrants sur le Vieux continent, le ministre recommande de trouver les formes et l'enrobage de communication.

Si Nathalie Loiseau assure que l'Union européenne n'est pas une «passoire», elle dénonce l'attitude des «leaders populistes», en tête desquels les autorités italiennes, actuellement engagées dans un bras de fer avec l'UE sur le sujet de l'immigration, le ministre juge en outre que la question migratoire «ne se résume pas à limiter les arrivées ou les mouvements».

Pour Nathalie Loiseau, il faudrait davantage s'interroger sur «comment mieux intégrer les migrants» afin d'«éviter leur concentration dans des conditions déplorables au cœur des métropoles [et] garantir le retour» des migrants économiques dans leur pays . Néanmoins, quant à savoir comment la France doit politiquement articuler ce raisonnement... l'extrait de la note rapporté par L'Express ne précise rien. En revanche, Nathalie Loiseau préconise de conférer davantage de moyens à l'Agence européenne de garde-côtes et garde-frontières, Frontex, avec «beaucoup plus d'hommes, dotés d'un mandat renforcé».

Enfin, la ministre propose d'organiser une «conférence internationale sur la lutte contre le trafic d'êtres humains» afin de lutter contre les passeurs.

Lire aussi : Le quotidien de «5 millions d'Italiens»: Salvini répond aux migrants du Diciotti en grève de la faim

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter