Gênes : après les accusations de Salvini, la riposte du commissaire européen au Budget

Gênes : après les accusations de Salvini, la riposte du commissaire européen au Budget© Stefano Rellandini Source: Reuters
Le pont Morandi, à Gênes, après son effondrement, le 16 août 2018.
Suivez RT France surTelegram

La déclaration fracassante de Matteo Salvini sur la responsabilité de l'Union européenne dans l'accident de Gênes n'est pas restée sans réponse : le commissaire européen au Budget s'est empressé de riposter sur Twitter, «faits» à l'appui.

Après que le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a mis en cause l'Union européenne dans l'effondrement du pont Morandi, à Gênes, le commissaire européen au Budget Günther Oettinger s'est fendu d'une réponse sur Twitter, le 16 août. 

«C'est très humain de chercher un coupable, quand de terribles accidents comme celui de Gênes surviennent», a-t-il ainsi écrit en guise de riposte. 

Et d'ajouter, pour étayer sa réponse de chiffres : «Cependant, il est bon de regarder les faits : au cours des sept dernières années, EURegional a payé 2,5 milliards d'euros pour les routes et les trains en Italie + 12 milliards d'euros d'EUinvest + l'UE a donné son feu vert pour le financement national de 8,5 milliards d'euros.»

Au lendemain de l'effondrement du pont autoroutier Morandi, à Gênes, qui a fait au moins 39 morts, Matteo Salvini avait pointé du doigt la responsabilité de l'Union européenne dans l'accident, déclarant au média américain Bloomberg : «Si des contraintes externes nous empêchent de faire des dépenses pour avoir des routes et des écoles sûres, alors cela amène à se demander s'il y a un sens de suivre ces règles.»

Lire aussi : Salvini dénonce des contraintes imposées par l'UE, après la catastrophe de Gênes

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix