Une ancienne esclave yézidie aurait fui l'Allemagne après y avoir revu son bourreau devenu réfugié

Une ancienne esclave yézidie aurait fui l'Allemagne après y avoir revu son bourreau devenu réfugié© Kurdayetî / Facebook
Ashwaq Haji

Réduite en esclavage par Daesh en Irak, une adolescente yézidie réfugiée en Allemagne aurait décidé de quitter le pays. Pour cause, elle affirme y être tombée nez à nez avec son bourreau qui y était inscrit comme demandeur d'asile.

Après avoir fui l'Irak où elle avait été réduite en esclavage en 2014 par Daesh, Ashwaq Haji, une adolescente yézidie, a vécu trois ans en Allemagne. Or, elle explique avoir quitté ce pays après y avoir revu son bourreau, devenu comme elle demandeur d'asile.

Dans un entretien avec l'agence kurde Bas News, cité par le journal britannique The Times, la jeune femme raconte avoir été arrêtée dans la rue par Abu Humam, l'individu qui l'avait achetée à Mossoul pour une centaine de dollars, alors qu'elle rentrait chez elle à Stuttgart.

«Je me suis figée lorsque j'ai vu son visage. C'était Abu Humam, avec la même barbe effrayante et le même visage répugnant», raconte Ashwaq Haji, citée par Bas News. La jeune femme affirme avoir vu à deux reprises, en 2016 et 2018, son bourreau, en Allemagne.

Celui-ci lui aurait dit : «Je suis Abu Humam et tu étais avec moi pendant un moment à Mossoul. Et je sais où tu vis, avec qui tu vis et ce que tu fais.»

La jeune femme a par ailleurs livré son témoignage dans une vidéo.

Ashwaq Haji s'est alors tournée vers la police allemande, qui est parvenue à identifier l'individu sur des images de vidéosurveillance mais les autorités lui ont expliqué n'avoir aucune charge permettant d'arrêter Abu Humam, qui était également enregistré comme réfugié.

Après ce traumatisme, la jeune femme qui était parvenue à échapper des griffes de Daesh aurait décidé de quitter l'Allemagne pour retourner au Kurdistan, selon Bas News. «J'ai décidé de retourner au Kurdistan et de ne jamais retourner en Allemagne», confie-t-elle.

Lire aussi : Irak : témoignages de Yézidies rescapées de Daesh (EXCLUSIF)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter