Russie : 18 morts dans un accident d'hélicoptère dans la région de Krasnoïarsk en Sibérie

Russie : 18 morts dans un accident d'hélicoptère dans la région de Krasnoïarsk en Sibérie© russianhelicopters. aero / Global Look Press Source: www.globallookpress.com
Un hélicoptère Mi-8 (image d'illustration).

Un hélicoptère Mi-8 s'est écrasé ce 4 août dans la région de Krasnoïarsk, en Sibérie. Les 15 passagers et trois membres d’équipage sont décédés. 80 sauveteurs et quatre avions ont été déployés sur place pour récupérer les débris.

Ce 4 août, un hélicoptère Mi-8 s'est écrasé dans la région de Krasnoïarsk, en Sibérie. 18 personnes ont péri dans l'accident, rapportent les services d'urgence locaux. Selon ces mêmes sources, l'accident serait dû à une collision entre les pales de l'hélicoptère et un cargo suspendu à un autre hélicoptère qui, lui, ne transportait pas de passagers. Les deux hélicoptères ont décollé environ au même moment à un kilomètre de distance. L'appareil, appartenant à la compagnie aérienne russe Utair, transportait des ouvriers vers un puits de pétrole.

La section régionale du ministère des Urgences de Krasnoïarsk a confirmé qu'un hélicoptère avait effectué un «atterrissage brutal» dans la région à 10h20 heure locale. Le drame se serait déroulé peu après le décollage. L'incendie provoqué par la collision aurait totalement détruit l'appareil. L'autre hélicoptère a largué son chargement et n'a pas subi de dommages.

«Selon les premières informations, ce deuxième appareil, pour des raisons inconnues, est entré en collision avec l'équipement de transport de matériel du premier. Il est alors tombé et a pris feu», a détaillé le ministère dans un communiqué.

L'hélicoptère datait de 2010 et le pilote, âgé d'une trentaine d'années, totalisait près de 6 000 heures de vol dont plus de 2 000 comme commandant de bord, a expliqué la compagnie.

Selon l'agence de presse russe Ria Novosti, le Comité investigation russe a lancé une enquête pour déterminer les négligences commises en termes de directives de sécurité aérienne, citant des problèmes techniques ou une erreur de pilotage parmi les causes les plus probables de l'accident. Une enquête criminelle a également été ouverte. Des boîtes noires ont été récupérées sur les lieux de la catastrophe mais leur état n'a pour l'heure pas été précisé. Près de 80 sauveteurs et quatre avions ont été déployés pour collecter les débris, a encore fait savoir le ministère des Urgences.

Lire aussi : Un avion militaire russe s'écrase en Syrie : les 39 passagers déclarés morts

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter