Près de 250 Syriens morts en défendant leurs villages contre Daesh dans le sud de la Syrie

Près de 250 Syriens morts en défendant leurs villages contre Daesh dans le sud de la Syrie
Illustration ©Reuters

La vague d'attaques menées par des combattants affiliés à Daesh le 25 juillet dans le sud de la Syrie a fait plus de 250 morts. La plupart des victimes sont des civils loyaux à Damas, dont certains ont pris les armes pour défendre leurs villages.

La province syrienne de Soueida enterrait ses morts ce 26 juillet, au lendemain d'une vague d'attaques de combattants affiliés au groupe djihadiste Daesh ayant fait près de 250 morts. Ce bilan est un des plus lourds depuis le début du conflit en Syrie, d'après l'AFP.

La majorité des victimes sont des civils tués dans plusieurs villages du nord de cette province druze, malgré la présence de l'armée régulière syrienne. De nombreux habitants ont péri dans leur propre maison, sous les armes des djihadistes.

Le reste des victimes sont des combattants loyaux au gouvernement de Damas ainsi que des habitants qui avaient pris les armes pour défendre leurs villages, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'homme, organisation hostile à Damas et souvent considérée par les agences occidentales comme une source fiable. Selon ce même observatoire, 56 djihadistes, dont sept kamikazes ont été tués.

Une série de photos publiées sur les réseaux de propagande de Daesh ont montré des djihadistes décapitant au moins quatre hommes capturés à Soueida et présentés par Daesh comme des combattants pro-Damas.

D'après les médias officiels syriens, dans ce même secteur, l'Armée arabe syrienne a lancé une contre-attaque ce 26 juillet et réussi à reprendre trois villages dont Daesh avait pris le contrôle. Deux jours plus tôt, le 24 juillet, des avions syriens et russes avaient bombardé des positions de Daesh, plus à l'ouest, à la frontière entre la Jordanie et le plateau du Golan. Israël, de plus en plus ouvertement engagé dans des actions militaires directes en Syrie, avait annoncé le même jour avoir abattu un avion de chasse syrien.

Lire aussi : Evacués par Israël, des centaines de Casques blancs vont rejoindre l'Europe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter