Après Helsinki, Donald Trump souhaite inviter Vladimir Poutine à Washington cet automne

Après Helsinki, Donald Trump souhaite inviter Vladimir Poutine à Washington cet automne
Donald Trump le 19 juillet 2018, photo ©Leah Millis/Reuters
Suivez RT France surTelegram

En dépit de la controverse déclenchée aux Etats-Unis à propos de sa volonté de conciliation à l'égard de la Russie, le président américain persiste à se montrer optimiste. Il souhaite inviter Vladimir Poutine à Washington cet automne.

Malgré le tollé qu'il a dû affronter dans les médias et la classe politique américaine, Donald Trump ne paraît pas renoncer à poursuivre le dialogue avec son homologue russe. Ce 19 juillet, le président américain a demandé à son conseiller à la Sécurité nationale, John Bolton, d'inviter Vladimir Poutine à Washington durant l'automne, selon le porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders. Des discussions à ce sujet sont d'ores et déjà en cours, d'après elle.

Plus tôt dans la journée, le président des Etats-Unis s'était dit impatient de retrouver Vladimir Poutine pour un deuxième sommet bilatéral. «Le sommet avec la Russie a été un grand succès, sauf pour le véritable ennemi du peuple, les médias Fake News», a-t-il tweeté ce 19 juillet. «J'attends avec impatience notre deuxième rencontre pour que nous puissions commencer à mettre en place certaines des choses dont nous avons parlé», a ajouté le président américain, avant d'énumérer les dossiers concernés : lutte contre le terrorisme, sécurité d'Israël, paix au Moyen-Orient ou encore prolifération nucléaire.

A son retour du sommet d'Helsinki, où il s'était refusé à accuser la Russie d'ingérence dans la campagne présidentielle américaine de 2016, Donald Trump a dû affronter la réprobation tant du Parti démocrate que de son propre camp politique. Dans un exercice délicat de rétractation, Donald Trump avait affirmé le 17 juillet que sa langue avait fourché et qu'il avait voulu dire le contraire.

Plus tôt le même jour, le président américain avait néanmoins rappelé sa satisfaction concernant ce sommet. Reconnaissant que les relations russo-américaines se trouvaient jusqu'alors au plus bas, le dirigeant américain a assuré que celles-ci étaient devenues «nettement meilleures» à la suite de cette rencontre, et qu'elles pourraient, d'après lui, s'améliorer encore à l'avenir.

Ce 19 juillet, s'exprimant devant l'ensemble des ambassadeurs russes, Vladimir Poutine a accrédité la thèse selon laquelle la marge de manœuvre de Donald Trump était réduite du fait de l'existence de «forces aux Etats-Unis» dont les objectifs étaient contraires au bon état des relations russo-américaines.

Lire aussi : Trump dit avoir eu de «bien meilleurs» entretiens avec Poutine qu'avec l'OTAN

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix