«Crime financier» : un pasteur aurait été arrêté après avoir vendu des tickets pour le paradis

«Crime financier» : un pasteur aurait été arrêté après avoir vendu des tickets pour le paradis© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA Source: AFP
Image d'illustration : une croix chrétienne, symbole du christianisme
Suivez RT France surTelegram

Un pasteur zimbabwéen aurait été arrêté alors qu'il monnayait à ses fidèles des places au paradis. Pour sa défense, le révérend aurait expliqué ne pas avoir agi seul, affirmant avoir reçu ses tickets «en or pur» directement de la main de Jésus.

Le pasteur Tito Wats aurait été arrêté le 28 juin au Zimbabwe pour «crime financier» peut-on lire dans les colonnes de Paris Match. Près de 500 dollars le ticket «en or pur» : tel aurait été le prix affiché par le pasteur auprès de ses fidèles pour une entrée au paradis.

Des milliers de fidèles auraient ainsi fait confiance au révérend pour accéder au jardin d'Eden. Interrogé par la police zimbabwéenne, le pasteur aurait déclaré se sentir «persécuté parce qu’il fai[sai]t le travail de Dieu». Il se serait justifié en expliquant à la police avoir été personnellement informé par Jésus-Christ lors de leur rencontre, que les tickets garantissaient aux fidèles leur salut.

Par le passé, d'autres pasteurs zimbabwéens avaient déjà abusé de leur influence sur leurs fidèles, notamment sur les réseaux sociaux. En 2017, à Harare, le pasteur Paul Sanyangore s'était également fait remarquer en affirmant être en ligne directe avec «Papa God».

Lire aussi : Au Zimbabwe, les chèvres sont acceptées pour payer les frais scolaires

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix