«Pourquoi ne quittez-vous pas l'Union européenne ?», aurait demandé Donald Trump à Emmanuel Macron

«Pourquoi ne quittez-vous pas l'Union européenne ?», aurait demandé Donald Trump à Emmanuel Macron© Leah Millis Source: AFP
Le président américain Donald Trump et son homologue français Emmanuel Macron le 8 juin 2018 au Canada. (image d'illustration)

Selon Josh Rogin, éditorialiste du Washington Post, le président américain Donald Trump aurait suggéré à son homologue français de quitter l'Union européenne. Il aurait également fait miroiter à Emmanuel Macron la signature de contrats bilatéraux.

«Pourquoi ne quittez-vous pas l’Union européenne ?» C'est la suggestion surprenante qu'aurait fait Donald Trump à Emmanuel Macron à l'occasion de la visite du président français à Washington, fin avril. Selon Josh Rogin, l'éditorialiste du Washington Post qui révèle ces propos, la Maison Blanche n’a pas contesté l'information, tout en refusant de la commenter.

L'Union européenne, bien sûr, a été créée pour profiter des États-Unis, pour attaquer notre tirelire

Cette proposition du président américain n'était pas sans contreparties. Ainsi, selon la même source, Donald Trump aurait proposé en échange de cette sortie de la France de l'Union européenne (UE) de nombreux accords commerciaux bilatéraux entre la France et les Etats-Unis, plus avantageux que ceux signés avec l’UE.

Josh Rogin rapporte également que le chef d'Etat américain aurait fait savoir lors d'un rassemblement dans le Dakota du Nord la semaine du 25 juin : «L'Union européenne, bien sûr, a été créée pour profiter des Etats-Unis, pour attaquer notre tirelire.» Il s'était aussi plaint, non sans exagération, d'un déficit américain avec l'Europe de 120 milliards d'euros – pour rappel, en 2016, le déficit Etats-Unis/Union européenne s'élevait à environ 80 milliards d'euros, selon les autorités américaines.

Dans le cadre d'une «guerre commerciale», Donald Trump a engagé depuis plusieurs mois un bras de fer avec la Chine, le Canada mais aussi l'UE sur les importations d'acier et d'aluminium notamment. Au cours du dernier G7 qui s'est tenu au Canada ces 8 et 9 juin, le locataire de la Maison Blanche a, en réaction aux propos tenus par le Premier ministre canadien sur les taxes américaines, refusé de soutenir le communiqué final du sommet.

Lire aussi : Un ballon géant de «bébé Donald Trump» va-t-il flotter au-dessus de Londres lors de sa visite ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»