Washington aurait averti les rebelles syriens de ne pas compter sur son aide militaire dans le sud

Washington aurait averti les rebelles syriens de ne pas compter sur son aide militaire dans le sud© Mohamad ABAZEED Source: AFP
Les rebelles syriens sur un char à Deraa, dans le sud-ouest de la Syrie, le 23 juin 2018

Alors que l'armée syrienne progresse dans le sud-ouest du pays, les rebelles de l'Armée syrienne libre pouvaient espérer compter sur l'aide américaine. Mais les Etats-Unis leur auraient conseillés de ne pas baser leurs décisions sur cette hypothèse.

Les commandants du groupe rebelle de l'Armée syrienne libre (ASL) ont affirmé avoir reçu un message de mise en garde de la part des Etats-Unis, cités par l'AFP et Reuters le 24 juin, les invitant à ne pas compter sur «l'hypothèse ou l'attente d'une intervention militaire» américaine en cas d'offensive de Damas dans le sud de la Syrie. 

Washington n'a pas confirmé officiellement l'authenticité de ce message, qui aurait été envoyé alors que l'armée syrienne est en train de gagner du terrain dans le sud-ouest du pays aux abords de la Jordanie et d'Israël, au détriment des positions de l'ASL, conglomérat de différentes factions rebelles. «Le gouvernement américain comprend les circonstances difficiles auxquelles vous faites face et nous continuons à conseiller aux Russes et au régime syrien de s'abstenir de toute action militaire qui violerait la zone de désescalade dans le sud-ouest», aurait expliqué Washington dans le message en arabe transmis à l'AFP par les rebelles.

La Russie, les Etats-Unis et la Jordanie avaient accepté en juillet 2017 de respecter une zone de désescalade dans les parties contrôlées par les rebelles dans le sud, afin d'y réduire les hostilités. Le 22 juin, l'ambassadrice des Etats-Unis auprès de l'ONU, Nikki Haley a demandé à Moscou de faire pression sur son allié syrien pour qu'il respecte le cessez-le-feu. 

«Nous comprenons que vous devez prendre une décision [de combattre] basée sur vos intérêts, les intérêts de votre peuple et de votre groupe», poursuit le communiqué américain à l'attention des rebelles. Et de préciser : «Vous ne devez pas baser votre décision sur la supposition ou l'espoir d'une intervention militaire de notre part.»

Les troupes gouvernementales de Bachar el-Assad devraient prochainement lancer un assaut pour reprendre les provinces de Deraa et Soueida, en majorité contrôlées par les rebelles, qui ont été appuyés par Washington pendant des années.

Lire aussi : Syrie : une frappe aérienne de la coalition occidentale tue au moins huit civils à Deir-ez-Zor

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter