Gaza : quand le Hamas attaque Israël à coup de préservatifs en feu (IMAGES)

Gaza : quand le Hamas attaque Israël à coup de préservatifs en feu (IMAGES)© Mahmud Hams Source: AFP
Palestinien s'apprêtant à lancer un engin incendiaire fabriqué avec des préservatifs gonglés à l'hélium à al-Bureij, au centre de la bande de Gaza, le 14 juin 2018.
Suivez RT en français surTelegram

Comment déclarer littéralement sa flamme à son ennemi ? En lui lançant des préservatifs en feu. Le Hamas a décidé d'envoyer 5 000 ballons et cerf-volants incendiaires en direction d'Israël le 15 juin.

Le 14 juin, le Hamas a menacé Israël lors d’une conférence de presse de faire pleuvoir 5 000 objets en feu lancés depuis différents sites de la bande de Gaza en direction du territoire israélien pour célébrer la fête de la fin du Ramadan, l'Aïd el-Fitr, le lendemain.

Nombre d'entre eux sont des ballons de fortune : des préservatifs gonflés à l'hélium auxquels sont attachés une poche de liquide inflammable ou des explosifs.

Tsahal a annoncé sur son compte Twitter avoir répliqué le 15 juin par des tirs sur une cellule qui fabriquait ces «engins» incendiaires, ainsi que sur des voitures. C’est la troisième fois en 48 heures que l'armée israélienne vise des Palestiniens.  

«L'unité des fabricants de cerfs volants» a prévenu que leurs dispositifs enflammeraient des terrains israéliens à plus de 40 kilomètres à l’intérieur du pays si le pays ne cessait pas le blocus de Gaza.

Depuis le 30 mars et le début de la Grande marche du retour, les Gazaouis ont entamé la rébellion des cerfs volants et des ballons d’hélium, équipés de substances incendiaires ou explosives. Les ballons sont parfois accompagnés de messages d'amour, de revendications ou de photos de victimes tombées sous les balles israéliennes durant les affrontements suscités par la Grande marche.

Lancés en direction du territoire israélien, ces milliers d'objets volants ont provoqué de nombreux incendies. Israël a déjà communiqué sur des dommages couvrant des centaines d’hectares de fermes, de forêts et de champs, pour des pertes estimées à 1,4 million de dollars.

Gaza : quand le Hamas attaque Israël à coup de préservatifs en feu (IMAGES)© Jack Guez Source: AFP
Champ incendié près d'un kibboutz situé le long de la frontière avec Gaza le 14 mai 2018.

Tsahal a pour le moment des difficultés à neutraliser ces engins avant qu’ils ne touchent le sol. L'armée a donc commencé à utiliser des drones pour tirer de façon préventive, à savoir dès qu'elle détecte des Palestiniens occupés leur préparation.

Lire aussi : Gaza : quatre Palestiniens tués, 500 blessés et des images choquantes d'une journée meurtrière

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix