Des centaines de manifestants vêtus d'une kippa se rassemblent à Berlin (PHOTOS)

Des centaines de manifestants vêtus d'une kippa se rassemblent à Berlin (PHOTOS)© Fabrizio Bensch Source: Reuters
Lors de la manifestation à Berlin, un manifestant brandit une pancarte où l'on peut lire : «Pour protéger la communauté juive, arrêtez l'islamisation»

Plus de 2 000 personnes coiffées d'une kippa sont descendues dans les rues de la capitale allemande pour soutenir la communauté juive, après la diffusion d'une vidéo montrant une attaque contre deux hommes portant le couvre-chef religieux.

Le 25 avril, près de 2 500 personnes, selon la police, sont descendues dans les rues de Berlin avec un couvre-chef religieux juif. Elles ont tenu à afficher leur soutien vis-à-vis des juifs, dans l'opération «Berlin porte la kippa».

Le rassemblement a attiré de nombreuses personnalités politiques, notamment Felix Stein, chargé de la lutte contre l'antisémitisme pour le gouvernement allemand, et le député vert d'origine turque, Cem Ozdemir, qui portaient tous deux la kippa.

Selon le reporter de RT Peter Oliver, présent à Berlin, des individus de tous les milieux religieux, ainsi que des athées, se sont joints au cortège. Un homme qui prétendait être chrétien lui a ainsi confié qu'il était venu au rassemblement parce qu'il était préoccupé par ce qui lui semble être un sentiment antisémite croissant en Allemagne, qui se serait propagé au-delà des rues, dans les écoles et même dans les crèches. Des musulmans, solidaires du mouvement, étaient également présents.

La même initiative a été déclinée dans d'autres localités allemandes.

Selon les nouveaux chiffres du Département pour la recherche et l'information sur l'antisémitisme (RIAS), le nombre d'incidents antisémites à Berlin, impliquant des atteintes verbales ou physiques, a explosé ces derniers mois, augmentant d'environ 60%. Au total, 947 incidents sont survenus en 2017.

haste mal ne kippa? #berlinträgtkippa

Une publication partagée par yu@nebbich (@yu.s.telefon.knipst) le

Interrogé par RT, le directeur du RIAS, Benjamin Steinitz, estime que trois à quatre incidents motivés par la haine des juifs auraient lieu chaque jour à Berlin en moyenne.

La goutte d'eau qui a déclenché les protestations a été l'attaque du 16 avril par un réfugié syrien de 19 ans contre deux jeunes hommes qui portaient la kippa. La vidéo de l'incident est devenue virale et montre le jeune homme frappant l'une des victimes avec sa ceinture, en criant «Juif !» en langue arabe. Il a été révélé plus tard que la victime de l'agression, Adam Armush, et son ami, étaient des Israéliens d'origine arabe ayant décidé de mettre une kippa pour tester le port de la calotte juive traditionnelle sur la voie publique, d'après la Deutsche Welle.

Après cette agression, l'un des responsables de la communauté juive d'Allemagne, Joseph Schuster, avait appelé par mesure de précaution à ne pas porter la kippa dans les rues des grandes villes du pays. Une déclaration qui a suscité la controverse en Allemagne. D'ailleurs, le rabbin Menachem Margolin, président de l'Association juive européenne (EJA), a au contraire appelé Joseph Schuster à «retirer» son appel. En outre, la communauté juive de Berlin avait appelé les Berlinois au rassemblement de solidarité, présenté ci-dessus, invitant juifs et non juifs à porter une kippa.

Lire aussi : Angela Merkel décèle une «forme d'antisémitisme» chez des réfugiés «d'origine arabe» en Allemagne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter