Allemagne : les parents musulmans antisémites vont-ils se voir retirer leurs enfants ?

Allemagne : les parents musulmans antisémites vont-ils se voir retirer leurs enfants ?© Fabrizio Bensch Source: Reuters
Tombes vandalisées dans un cimetière juif près d'Ebersburg en Allemagne, 2005, illustration

Le secrétaire général du deuxième syndicat policier allemand juge que les musulmans d'outre-Rhin sont en grande partie responsables des actes antisémites non-répertoriés et que les autorités devraient y remédier en retirant les enfants aux familles.

Lors d'une interview accordée au journal Augsburger Allgemeine publiée le 4 avril, le secrétaire général du syndicat policier allemand DPoIG, Rainer Wendt, a dressé un tableau bien sombre de l'antisémitisme outre-Rhin.

A l'en croire, «il existe des doutes considérables sur la manière dont ces infractions [les actes antisémites] sont enregistrées» et «lorsque les auteurs de l'infraction sont inconnus, on suppose automatiquement un acte d'extrême-droite». Mais selon le syndicaliste, «il y a un grand nombre de cas non-déclarés d'actes antisémites qui sont commis par des musulmans.»

Le policier va plus loin : «Si des enfants grandissent dans un environnement qui les conditionne à devenir antisémites, nous ne devrions pas hésiter à les retirer à leurs familles.»

Rainer Wendt estime en effet que de nombreuses écoles en Allemagne préfèrent ignorer l'antisémitisme plutôt que de le signaler : «Ils [les responsables de l'administration de l'école] agissent selon le mantra "Cela n'existe pas dans mon établissement"», précise-t-il. Et d'ajouter : «Il existe une vraie tendance à ne pas enregistrer les actes antisémites commis par les musulmans et c'est volontaire.» 

Le secrétaire général du second syndicat policier allemand, qui compte 94 000 membres, préconise donc de prendre le problème à bras le corps : «Il faut enregistrer ces actes sans aucun préjugé afin de mettre en place des stratégies efficaces pour contrer ce problème.»

Lire aussi : «Une partie de la population musulmane est extrémiste», martèle Yvan Attal à l'humoriste Booder

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»