«Une partie de la population musulmane est extrémiste», martèle Yvan Attal à l'humoriste Booder

«Une partie de la population musulmane est extrémiste», martèle Yvan Attal à l'humoriste Booder© MIGUEL MEDINA Source: AFP
Yvan Attal en novembre 2009 (illustration)

Dans un contexte tendu par le meurtre antisémite de Mireille Knoll et les attentats de l'Aude, le comédien Yvan Attal a répliqué froidement à l'humoriste Booder, qui semblait regretter que l'on ne parle pas assez des réussites du vivre-ensemble.

Invité de l'émission Salut les terriens, présentée par Thierry Ardisson sur C8, le 31 mars, le comédien Yvan Attal a pointé du doigt une certaine partie de la «population musulmane» de France qui serait, selon lui, «extrémiste». Il réagissait ainsi aux propos de l'humoriste Booder, présent sur le plateau de l'émission, qui assurait pour sa part : «Je suis de confession musulmane. Dans ma famille, mon voisin d'en face est juif, en haut il est athée, en bas il est chrétien, on a toujours vécu... Ce ne sont pas tous les jeunes [qui se radicalisent]. Est-ce que l'on peut parler de nous, les gens qui sont comme ça ?»

Il y a un antisémitisme évident dans toutes ces banlieues

Ce témoignage de vivre-ensemble réussi n'a pas convaincu Yvan Attal. «A un moment, les musulmans de France ne peuvent pas faire comme s'ils ne se rendaient pas compte [...] qu'il y avait une partie de la population musulmane qui est extrémiste, qui tient un double discours. Il y a un antisémitisme évident dans toutes ces banlieues. On ne peut pas faire comme si ça n'existe pas», s'est-il indigné.

On a assez entendu "pas d'amalgame, pas d'amalgame, pas d'amalgame"

Et le comédien-réalisateur d'ajouter : «J'ai tourné avec une fille [Camélia Jordana], parce qu'elle a tourné avec moi, on l'a traitée de pute sioniste... ça vient d'où ? Tout simplement parce qu'elle a accepté de tourner un film avec moi, c'est devenu une pute sioniste ! [...] On a assez entendu "pas d'amalgame, pas d'amalgame, pas d'amalgame" pour ne pas faire cet amalgame.»

Partant, Yvan Attal a lancé un appel à l'adresse des musulmans français, les invitant à «descendre dans la rue» afin de dire : «Nous sommes musulmans de France, notre religion n'est pas incompatible avec la République et nous combattons tous les musulmans qui ne sont pas compatibles avec la République.»

Ces propos de célébrités s'inscrivent dans un contexte tendu en France, où l'actualité récente a été marquée par le meurtre antisémite de Mireille Knoll, octogénaire juive assassinée dans son appartement, et les attentats islamistes de Trèbes et Carcassonne, qui ont fait quatre morts et dont l'auteur se revendiquait de Daesh.

Lire aussi : Meurtre de Mireille Knoll : des membres de la LDJ fichés S auraient menacé la famille du suspect

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.