Meurtre de Mireille Knoll : des membres de la LDJ fichés S auraient menacé la famille du suspect

Meurtre de Mireille Knoll : des membres de la LDJ fichés S auraient menacé la famille du suspect© Reuters staff Source: Reuters
La porte d'entrée de l'appartement de Mireille Knoll, le 27 mars 2018 (illustration)

Des militants, fichés S, du groupuscule extrémiste juif LDJ se seraient rendus le 26 mars au domicile d'un des suspects de l’assassinat antisémite de Mireille Knoll. Ils auraient menacé de brûler toute la fratrie occupant le logement.

Vers 21h ce 26 mars, cinq individus se sont rendus dans l'immeuble où est décédée Mireille Knoll. Ils se sont présentés aux forces de l'ordre comme étant des membres de la Ligue de défense juive (LDJ), rapporte Le Point. Entrés dans le bâtiment, ils auraient frappé à la porte de la famille de l'une des personnes mises en examen dans cette affaire, un voisin âgé de 35 ans qui connaissait l'octogénaire de longue date.

Des militants menaçants, qui savent qu'ils sont fichés S

Les parents de celui qui est mis en cause, ainsi qu'une connaissance présente ce jour-là, ont confié aux enquêteurs, cités par Le Point, que ces militants extrémistes auraient menacé de brûler toute la fratrie du suspect.

Contrôlés par des policiers devant l'immeuble, quatre de ces cinq militants auraient expliqué qu'ils étaient fichés S. Une révélation «inquiétante» notent nos confrères du Point, qui ont vérifié leurs dires, car l'un des intérêts majeurs d'un tel fichier est précisément que les personnes surveillées n'en aient pas connaissance.

Mouvement violent qui se présente comme défenseur de la communauté juive, la LDJ est la branche française d'un mouvement néosioniste créé à New York, aux Etats-Unis, par Meir Kahane, en 2000. Elle est interdite en Israël et aux Etats-Unis, où le FBI la répertorie comme terroriste, après des tentatives d'attentats à la bombe contre une mosquée.

Lire aussi : Marche blanche pour Mireille Knoll : la Ligue de défense juive a «sorti» Mélenchon et protégé Collard

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.