En visite à Kemerovo après le drame, Poutine évoque une «négligence criminelle»

En visite à Kemerovo après le drame, Poutine évoque une «négligence criminelle»© Sputnik Photo Agency Source: Reuters
Vladimir se recueille devant le mémorial de Kemerovo en hommage aux victimes de l'incendie

Lors d'une allocution télévisée, le président russe Vladimir Poutine a déclaré le 27 mars que l'incendie qui a ravagé un centre commercial à Kemerovo en Sibérie, faisant au moins 64 morts dont 41 enfants, était le fruit d'une «négligence criminelle».

Le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, s'est exprimé à la télévision nationale le 27 mars depuis Kemerovo et a déclaré que le feu qui y avait ravagé un centre commercial, tuant au moins 64 personnes, dont 41 enfants selon les données de l'agence de presse russe Interfax, était le fait d'une «négligence criminelle».

Selon les premiers résultats de l'enquête, un garde de sécurité avait désactivé les systèmes d'alarme et les sorties de secours avaient été illégalement bloquées.

Une cinquantaine de personnes ont également été blessées et les violations des normes de sécurité ont encore empiré la catastrophe. De nombreux blessés souffrent d'intoxication par inhalation de fumée.

Toujours d'après les premiers résultats, l'obstruction des voies d'évacuation relève à la fois d'un défaut de construction du bâtiment et d'une mauvaise décision de la direction du centre commercial. Quatre personnes ont déjà été arrêtées dans le cadre de cette enquête.

Lors de sa visite le 27 mars, Vladimir Poutine a déposé une gerbe de fleurs au mémorial improvisé par les proches des victimes, parmi les petits mots, les jouets et les portraits en hommage aux victimes.

Le président russe s'est ensuite exprimé devant les caméras de la télévision nationale : «Que s'est-il passé ici ? Ce n'est pas la guerre. Ce n'est pas une soudaine explosion de méthane dans une mine. Les gens, les enfants, venaient ici pour passer du bon temps. Et on s'inquiète de la démographie, mais on perd tellement de personnes à cause de quoi ? A cause de négligences criminelles et du manque de sérieux.»

Vladimir Poutine a également évoqué l'idée selon laquelle la corruption aurait pu entrer en ligne de compte dans cette tragédie et a réclamé que toute la lumière soit faite : «Chaque action d'un représentant officiel de l'Etat doit être soigneusement évaluée. Certains signent n'importe quoi pour obtenir de l'argent.»

Auteur: RT France

Dès le matin du 27 mars, des centaines de personnes étaient réunies devant le siège de l'administration régionale à Kemerovo. Ils scandaient des slogans qui réclamaient : «Vérité ! Vérité ! Vérité !» Les manifestants veulent que les responsables de ces violations des mesures de sécurité paient pour leur négligence et les vies perdues.

EN CONTINU : L'enquête progresse à Kemerovo, Vladimir Poutine sur place

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter