Des images choc et des récits glaçants : la tragédie de Kemerovo bouleverse les Russes

Des images choc et des récits glaçants : la tragédie de Kemerovo bouleverse les Russes
Des passants rendent hommage aux victimes de l'incendie du centre commercial de Kemerovo, photo ©STR / AFP

Au lendemain de l'incendie catastrophique dans le centre commercial de Kemerovo, les témoignages des personnes prises au piège se multiplient. Sur les réseaux comme dans la rue, de nombreux Russes ont tenu à faire part de leur émotion.

Une tranquille après-midi de weekend, qui plus est de début de vacances scolaires en Russie, est devenue un enfer ce 25 mars à Kemerovo, en Sibérie.

Au lendemain du drame, des éléments accablants commencent à émerger, alors que l'enquête est toujours en cours afin de déterminer les circonstances de l'incendie qui a ravagé un centre commercial de la ville et qui a fait au moins 64 morts.

Le moment où des clients cherchaient à sortir de l'établissement a également été filmé. Dans une vidéo, on peut comprendre la panique qui les saisit alors que la fumée envahit les locaux. 

«Il apparaît que les issues de secours étaient bloquées», a déclaré la porte-parole de la Commission d'enquête russe, ajoutant être en possession de preuves de «violations flagrantes» des règles de sécurité, lesquelles ont conduit à de «graves conséquences».

Des témoins rapportent de leur côté que les portes du cinéma du centre commercial se sont verrouillées dès le départ du feu, prenant au piège les spectateurs, parmi lesquels se trouvaient de nombreux enfants. 

Encore choquées, plusieurs personnes ont témoigné de la confusion provoquée par l'incendie. Parmi elles, Ekaterina, mère de famille, raconte l'horreur dont elle a été témoin. «On était assis au quatrième étage, au cinéma. Une femme est arrivée vers nous en courant et nous a dit de fuir. Tout le monde a commencé à courir, les enfants et moi aussi, nous étions sept», se souvient-elle. «Une fois que nous avons fui, personne n’a pu nous aider […] Des personnes ont brisé les vitres et sauté de là-haut».

Désespoir et sauts dans le vide

De très nombreuses personnes, cherchant à échapper aux flammes  se sont retrouvé bloquées au dernier étage du centre commercial. Sans issue, certains ont sauté dans le vide.

Cerné par les flammes et la fumée, un garçon âgé de 11 ans, tentant le tout pour le tout, s'est apparemment jeté du troisième étage, avant d’être rattrapé de justesse par des personnes au pied du bâtiment. Mais l'enfant a malheureusement heurté une verrière au niveau du rez-de-chaussée et a dû être évacué en urgence vers l’hôpital le plus proche.

ATTENTION LES IMAGES SONT SUSCEPTIBLES DE HEURTER LES SENSIBILITES

Chirurgien à l'hôpital de Kemerovo, Konstantin Kovalkov a confié à RT que le garçon, dans un état «grave» souffrait de «graves blessures» dont un traumatisme abdominal, une contusion au foie et de blessures aux poumons. «Il est dans un coma artificiel, tout son corps est brisé», a confié une femme en pleurs, proche de la grand-mère du garçon, à l'agence vidéo de RT, Ruptly. Selon elle, le père aurait poussé son fils par la fenêtre, hors du feu, avant qu'il ne périsse lui-même dans les flammes avec sa fille de 4 ans.

Dis à maman que je l'aimais

Piégée dans l'incendie avec ses camarades de classe, Vika Pochankina, une fillette de 12 ans, a voulu prévenir sa famille. «Je ne peux pas m'échapper», a-t-elle dit à sa tante au téléphone. «Dis à maman que je l'aimais. Dis à tout le monde que je les aimais», a-t-elle ajouté, avant de raccrocher.

Alors que des dizaines d'enfants sont encore portés disparus, une capture d'écran publiée dans la presse russe témoigne de la mort terrible d'une jeune fille : «Nous brûlons. Adieu, peut-être.»

Emotion sur les réseaux sociaux

Le drame a suscité de nombreux messages de condoléances et de soutien aux proches des victimes.

Les habitants de la ville ont montré leur solidarité en allant donner leur sang, une première pour certains. La banque du sang de Kemerevo est pour l'instant capable de faire face à la demande mais les volontaires continuent d'affluer.

Selon un dernier bilan des autorités, l’incendie a causé la mort d’au moins 64 personnes. Selon un responsable de l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence, Alexandre Eremeïev, une enquête pour «violation des règles de sécurité ayant entraîné la mort par imprudence d'au moins deux personnes» a été ouverte.

Lire aussi : Russie : au moins 64 morts dans l'incendie d'un centre commercial (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter