Le candidat républicain à la présidentielle Huckabee : «Obama conduit Israël à la porte du four»

Mike Huckabee © Mike Blake Source: Reuters
Mike Huckabee

En soutenant un accord «idiot» sur le nucléaire iranien, le président Obama conduit les Israéliens «à la porte du four», a déclaré le candidat républicain à la présidentielle américaine Mike Huckabee en se référant à l’Holocauste.

«C’est tellement naïf, de faire [Obama] confiance aux Iraniens», a confié à Breitbart News le candidat républicain à l’élection présidentielle de 2016 et ancien gouverneur de l’Arkansas, Mike Huckabee.

«Par cette acte, il prend les Israéliens et les conduit à la porte du four. L’accord sur le nucléaire iranien est la chose la plus idiote. Il doit être rejeté à la fois par les Démocrates et les Républicains devant le Congrès et par le peuple américain», a poursuivi le candidat à l’investiture républicaine.

«La politique étrangère du président est la plus inadaptée de l’histoire américaine», a ajouté Huckabee.

Les «portes du four» sont une allusion claire aux chambres à gaz et fours des camps de concentration nazis où des millions de juifs ont été tués et leurs corps brûlés.

Ce commentaire a provoqué une avalanche de critiques sur Internet et même parmi la classe politique américaine. La présidente du Comité national démocrate, Debbie Wasserman Schultz, a déclaré qu’une telle rhétorique «n’a pas de place dans la politique américaine» et a appelé Huckabee à «s’excuser auprès de la communauté juive et du peuple américain pour sa déclaration extrêmement irresponsable».

En savoir plus : Nucléaire iranien, «the big gaffe» du peu diplomate ministre britannique des Affaires étrangères

L’accord entre l’Iran et le groupe des 5+1 a été conclu à Vienne début juillet. L’annonce des détails de l’accord ont provoqué la fureur de la diplomatie israélienne et des républicains américains.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales