Votre chaussure en caution ? En Belgique, les bars réagissent aux vols de verres à bière

Votre chaussure en caution ? En Belgique, les bars réagissent aux vols de verres à bière© Fred Tanneau Source: AFP
Image d'illustration

Seriez-vous prêt à remettre votre chaussure en guise de caution dans un bar, ou à boire dans des verres munis d'antivols ? Ces systèmes originaux se développent en Belgique pour faire face aux vols de verres hélas trop fréquents.

La bière belge est renommée de par le monde entier. Mais les amateurs de bières, autochtones comme touristes, ont parfois la fâcheuse manie de conserver de leurs visites dans les bars du plat pays un souvenir en emportant avec eux les verres à bière, dont la forme si caractéristique évoque au premier coup d’œil le doux plaisir de la boisson.

Comme le note le Guardian, les débits de boisson des quatre coins du royaume se plaignent des vols nombreux auxquels ils doivent faire face. Chaque année, plusieurs dizaines de milliers de verres à bière seraient en effet subtilisés par des clients indélicats. Face à ce fléau, la profession a décidé de réagir.

A Bruges, Philip Maes, qui tient le BeerWall, un établissement renommé qui surplombe le pittoresque canal vert, a opté pour le choix le plus radical : équiper d'un système d'alarme chacun des verres – le dispositif étant intégré au pied de ces derniers. «Nous en avons perdu au moins 4 000 chaque année», explique-t-il avec amertume. Selon lui, les touristes sont les principaux responsables de ces rapines qui l'ont contraint à prendre cette décision.

Au Dulle Griet, à Gand, c'est une parade à la fois plus originale et plus contraignante qui a été mise en place par Alex Devriendt, le gérant de ce bar où les passionnés peuvent déguster plus de 500 variétés de bières. Chaque client doit en effet remettre l'une de ses chaussures, qu'il ne récupère qu'à condition de rendre son verre. «Nous mettons les chaussures dans un panier qui est devenu une attraction... mais qui demeure pour nous une garantie», explique-t-il.

Nous mettons les chaussures dans un panier qui est devenu une attraction, mais qui demeure pour nous une garantie

Les verres à bière belge, s'ils ne représentent certes pas le summum du raffinement, sont toutefois des objets prisés qui font partie de la culture populaire locale et attirent les convoitises du monde entier. Calices, flûtes, tulipes... Leurs formes variées, leurs tailles diverses et leurs ornements en font des curiosités. Parmi les plus prisés : ceux portant les insignes de la Brugse Zot, l'une des brasseries historiques de la ville de Bruges.

L'entreprise familiale fournit gracieusement les verres aux bars de la ville, dans un but marketing évident. Mais, au fil des années, elle s'est rendue compte que ce procédé avait un coût. «Nous devons livrer un millier de nouveaux verres chaque mois», déplore un responsable interrogé par le Guardian. «Les verres sont nos cartes de visite pour nous, les brasseurs», explique-t-il, tout en nuançant l'a priori auquel on serait tenté de céder en pensant que les jeunes touristes alcoolisés sont le plus fréquemment les auteurs de ces vols : «Les bars d'hôtel sont encore pire, bien plus de verres disparaissent là-bas [que dans les bars de la ville].»

Lire aussi : Une brasserie belge ouvre un pipeline de bière qui traverse le centre historique de Bruges (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter