Bolivie : Evo Morales déploie un drapeau de 200 kilomètres pour réclamer un accès à l'océan

Bolivie : Evo Morales déploie un drapeau de 200 kilomètres pour réclamer un accès à l'océan© Stringer Source: Reuters
Le président bolivien Evo Morales tient le drapeau lors de l'opération du 10 mars

La Paz, qui a saisi la Cour internationale de justice en 2013 pour réclamer au Chili un accès à la mer, veut attirer l'attention internationale sur sa revendication en tentant de battre un record. Un drapeau a ainsi été déployé sur 200 kilomètres.

A l'occasion de l'événement «Un drapeau pour la mer» organisé par le gouvernement bolivien d'Evo Morales, plusieurs milliers de personnes ont déployé un immense drapeau entre les villes d’Oruro et d’Apacheta, dans la périphérie de la capitale. La taille de ce drapeau, déployé sur près de 200 kilomètres, pourrait être un record si le Guinness World Records, dépêché sur place, le certifie.

Les artisans de cette initiative symbolique avaient pour but de réclamer un accès à l'océan pacifique. Sur son compte Twitter, Evo Morales a remercié tous les participants.

«La Bolivie est née avec la mer et la mer reviendra à la souveraineté», a-t-il encore déclaré, cité par la chaîne de télévision sud-américaine TeleSur.

La bannière reprenait les couleurs de la Bolivie, des symboles indigènes et neuf étoiles représentant les régions du pays.

En 2013, La Paz a entamé une procédure contre le Chili devant la Cour internationale de justice (CIJ) pour réclamer l'accès à 400 kilomètres de côtes. L'enjeu principal est de pouvoir profiter des ressources naturelles présentes dans cette zone, qui a été saisie par le Chili en 1879 durant la Guerre du Pacifique. 

La CIJ devrait rendre son verdict final dans les mois à venir.

Lire aussi : La Bolivie à l'origine d'une école militaire «anti-impérialiste» pour contrer les Etats-Unis

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.