Les Etats-Unis approuvent la vente de missiles anti-char à l'Ukraine pour 47 millions de dollars

Les Etats-Unis approuvent la vente de missiles anti-char à l'Ukraine pour 47 millions de dollars© Lucas Jackson / Reuters
Illustration : un soldat américain utilisant le système de missile Javelin

Washington, qui continue de fournir une aide militaire à Kiev, a annoncé avoir conclu un contrat avec le gouvernement ukrainien pour 47 millions de dollars de missiles anti-char. L'accord doit encore être approuvé par le Congrès américain.

Le département d'Etat américain a approuvé officiellement le 1er mars la vente de missiles anti-char au gouvernement ukrainien, parmi lesquels le système Javelin. Kiev a commandé 210 missiles et 37 lance-missiles pour un coût total de 47 millions de dollars, selon la Defense Security Cooperation Agency, chargée des contrats militaires. Le contrat doit toutefois être approuvé par le Congrès.

«Le système Javelin aidera l'Ukraine à construire sa capacité de défense sur le long terme pour défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale afin d'assurer ses besoins de défense nationale», lit-on dans un communiqué du Pentagone assurant que la vente ne modifierait pas l'équilibre militaire dans la région.

En 2018, le Congrès a approuvé une augmentation de l'aide militaire américaine à Kiev, y compris pour les armes létales. Washington continue à fournir une aide à l'armée ukrainienne en termes de logistique, de renseignement ou encore d'entraînement.

Depuis 2014 et le coup d'Etat soutenu par les Etats-Unis, Washington accuse la Russie d'avoir envahi l'Ukraine. Après le renversement du gouvernement à Kiev, les citoyens de plusieurs régions du pays comme Donetsk, Lugansk ou la Crimée, avaient refusé de reconnaître les nouvelles autorités.

La Crimée, qui a voté pour rejoindre la Russie, de laquelle elle avait été séparée en 1954 par un décret du dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev, a été réintégrée en 2014.

Lire aussi : «Ecoutez-nous maintenant» : Poutine vante la puissance militaire russe face à l'Occident

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter