«Sale p*** !» : verre d'eau et insultes, un débat pour la présidentielle russe dégénère (VIDEO)

«Sale p*** !» : verre d'eau et insultes, un débat pour la présidentielle russe dégénère (VIDEO)© Caputre d'écran Russia 1
Vladimir Jirinovsky recevant un verre d'eau lors du débat

Insultée par le candidat libéral-démocrate Vladimir Jirinovsky, son adversaire Xénia Sobtchak lui a répondu en lui jetant un verre d'eau à la figure. Virulent, le premier a alors enchaîné les noms d'oiseaux à l'endroit de l'ancienne animatrice.

Echange houleux entre deux candidats à la présidentielle russe sur un plateau de télévision le 28 février. Tout commence lorsque Vladimir Jirinovsky, candidat libéral-démocrate (droite nationaliste) traite d'«idiote» Xénia Sobtchak, ancienne présentatrice de télévision devenue femme politique.

«De quel droit me parlez-vous ainsi ?», s’enquiert la candidate à l'élection. Vladimir Jirinovsky poursuit en élevant le ton et mêlant le geste à la parole : «Mais elle est idiote ! Elle n'a pas de cerveau !».

Xénia Sobtchak, offusquée, lui jette alors son verre d'eau à la figure. En colère, Vladimir Jirinovsky poursuit les insultes en traitant son opposante de «débile», de «prostituée», de «saleté», «d'ordure», «ignoble gonzesse» ou encore de «sale p*te».

Le candidat communiste se retire des débats

Après la scène, le candidat du Parti communiste Pavel Groudinine a annoncé qu'il ne participerait plus aux débats télévisés. L'homme politique a ainsi accusé les autorités électorales d'avoir délibérément transformé les débats télévisés en «shows bon marché». «Ce qui se passe ici, ce n'est pas du débat, c'est plutôt un bazar», s'est-il offusqué. «La Commission électorale centrale et les chaînes de télévision ne veulent pas que nous débattions en tête-à-tête, elles ont transformé ces débats en un prétendu spectacle. [...] Tout cela ressemble plus à de la bouffonnerie», a-t-il ajouté.

Le 18 mars prochain, les citoyens de la Fédération de Russie seront appelés aux urnes pour le premier tour de la septième élection présidentielle de l'histoire du pays.

Lire aussi : Des manifestations de soutien à Alexeï Navalny à travers la Russie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»