Des artistes allemands s’exposent dans la rue pour lutter contre les néonazis

Caprture d'écran de la vidéo de RT
Caprture d'écran de la vidéo de RT

Des artistes allemands utilisent le street art pour s’opposer aux néonazis, qui se sont fortement mobilisés au cours de ces derniers mois. Ils installent des panneaux anti-extrême droite à travers la ville de Freital.

Au cours de l’année écoulée, de nombreuses démonstrations de force de groupes néonazis ont eu lieu dans plusieurs villes allemandes. Des artistes allemands de la petite ville de Freital protestent contre ce phénomène : des panneaux antinazis disant «Mettez en route votre cerveau, arrêtez le racisme», ont été installés dans la ville. Ils dénoncent la propagation des idées d’extrême droite et appellent à mettre fin au racisme. Quelques-uns se sont même moqués des néonazis en affirmant que ces derniers «mangent des fallafels en secret», lit-on sur des panneaux à Freital. D’autres sont allés plus loin en comparant les néonazis à des animaux : «Un renard est un animal intelligent et fait semblant d’être fou, un nazi est l’exact contraire».

Le nombre croissant d’immigrés est la principale pomme de discorde entre les néonazis et les militants favorables à l’accueil des réfugiés. Les radicaux d’extrême droite ont organisé à plusieurs reprises des manifestations devant un centre d’accueil prévu pour les demandeurs d'asile, dont quelques-uns ont dégénéré en affrontements avec la police. Des centaines de militants favorables à l’asile ont riposté par d’autres mouvements solidaires.

Un participant au projet des panneaux à Freital a accordé une interview à RT sous le sceau de l’anonymat : «Moi, je n’ai pas de recette pour réduire les tensions de l’extrême droite. Mon arme c’est l’art urbain humoristique. J’espère au moins encourager les gens à s’exprimer».

Il est à noter que la colère de l’extrême droite n’est pas cantonnée à Freital et l’est de l’Allemagne. Le mois dernier, une attaque contre des migrants et un centre de réfugiés s’est produite dans la ville occidentale de Meissen, en Saxe.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales