«Il n'est jamais entré» : l'adjoint du shérif n'est pas intervenu lors de la tuerie en Floride

«Il n'est jamais entré» : l'adjoint du shérif n'est pas intervenu lors de la tuerie en Floride © Thom Baur Source: Reuters
Le shérif Scott Israel, le 15 février 2018

Présent sur place et «clairement» au courant de ce qui se passait, l'adjoint du shérif n'est «jamais entré» dans le lycée pour mettre un terme à la tuerie, selon son supérieur. Il a remis sa démission après avoir été mis en congé administratif.

Le shérif Scott Israel a affirmé être «effondré» après avoir constaté sur les images de vidéo surveillance que son adjoint Scot Peterson, posté devant le lycée Stoneman Douglas lors de la tuerie qui a fait 17 morts le 14 février, était resté dehors pendant que Nikolas Cruz ouvrait le feu sur des étudiants et des enseignants.

Et ce bien qu'il ait su «clairement» ce qui était en train de se passer, si l'on en croit Scott Israel qui s'exprimait lors d'une conférence de presse. «Il est resté dehors quatre minutes», a-t-il expliqué, s'appuyant non seulement sur les images de vidéosurveillance mais aussi sur divers témoignages, dont celui de Scot Peterson lui-même. Ce dernier, mis en congé administratif par le bureau du shérif le temps de l'enquête, a remis sa démission.

Interrogé sur l'attitude que son adjoint aurait dû adopter, le shérif a été on ne peut plus clair : «Entrer. Affronter le tueur. Tuer le tueur.»

Le 14 février dernier à Parkland en Floride, Nikolas Cruz, un jeune homme de 19 ans, avait pénétré dans le lycée Stoneman Douglas, dont il avait été renvoyé. Il avait tué 17 personnes, élèves et enseignants, avec une arme semi-automatique avant d'être finalement interpellé.

Lire aussi : Trump envisage d'armer les enseignants après la tuerie de Floride

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.