Un ancien élève abat 17 personnes dans un lycée de Floride

- Avec AFP

Un ancien élève abat 17 personnes dans un lycée de Floride

Une fusillade dans un lycée du sud-est de la Floride a fait 17 morts, selon un bilan définitif fourni par les autorités. Nikolas Cruz, le tireur, est un ancien élève de l'établissement. Il a été interpellé.

Une fusillade a eu lieu le 14 février dans le lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland, dans le sud-est de la Floride. Un jeune homme armé d'un fusil semi-automatique a fait 17 morts, semant la panique parmi les élèves retranchés dans leurs classes ou tentant de s'échapper.

Le suspect, identifié comme étant Nikolas Cruz, un ancien élève de 19 ans renvoyé de l'établissement pour des raisons disciplinaires, a été arrêté dans la localité proche de Coral Springs, selon le shérif du comté de Broward, Scott Israel.

«Ce qui s'est passé, c'est que l'alarme à incendie a sonné et nous avons tous pensé que c'était un exercice parce qu'on avait déjà eu une fausse alerte incendie alors on ne l'a pas prise au sérieux, et tout à coup on a entendu des coups de feu de l'autre côté de l'école», a confié un élève sur la chaîne locale WSVN 7 News. Racontant comment il s'était échappé, il a expliqué : «Nous avons pris un chemin à l'arrière, en file indienne dans la nature.»

Les images des télévisions locales montraient plusieurs dizaines de personnes sortant de l'école souvent les mains en l'air ou croisées derrière la tête.

Des ambulances, des camions de pompiers ainsi qu'une longue cohorte de voitures de police et plusieurs véhicules blindés d'un groupe d'intervention étaient stationnés près du lycée.

Trump : «Aucun enfant, enseignant ou quiconque, ne devrait se sentir en danger dans une école américaine»

Le président Donald Trump «a été informé de la fusillade dans une école en Floride», a fait savoir la Maison Blanche. «Nous surveillons la situation», a-t-elle précisé. Le chef d'Etat a de son côté tweeté : «Aucun enfant, enseignant ou quiconque, ne devrait se sentir en danger dans une école américaine.»

Le drame survenu le 14 février est le dernier d'une longue série de fusillades ayant ensanglanté l'Amérique ces dernières années. A Las Vegas en octobre 2017, 58 personnes ont péri sous les balles d'un seul tireur et 49 personnes avaient été abattues dans un club gay d'Orlando en 2016.

Lire aussi : Etats-Unis : une fusillade dans un lycée fait au moins deux morts parmi les élèves

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»