Sanglante tradition : 250 baleines massacrées dans les îles Féroé

Les îles Féroé© Capture d'écran d'une vidéo de Ruptly
Les îles Féroé

Une vidéo du massacre annuel des baleines qui porte le nom du «Grindadrap» (mise à mort des baleines) a bouleversé les réseaux sociaux sous le hashtag #BoycottDenmark.

L’association à but non-lucratif de conservation de la faune marine Sea Shepherd a capturé des images de la mise à mort sanglante de baleines dans le nord de l’océan Atlantique.  Selon les témoignages, au mois de juillet, environ 150 baleines ont déjà été massacrées.

GRAPHIC: In the Faroe Islands, Denmark, residents gathered to slaughter pilot whales. Two activists were arrested while...

Posted by RT Play on Friday, 24 July 2015

«Un grand groupe de baleines a été remarqué près des Mykines à l’ouest  de l’archipel des îles Féroé. Une flottille de petits bateaux de pêche s’est approchée, a encerclé les cétacés puis les a guidés vers la côte. C’est là qu’une foule de tueurs les attendait sur la plage pour commencer le bain de sang», a précisé un représentant de Sea Shepherd. 

Lors de ce massacre, plusieurs membres de l’ONG Sea Shepherd a ont été interpellés, dont le Luxembourgeois Kevin Schiltz, l’Américaine Susan Larsen de San Francisco et l’Allemand Tom Strerath de Brême. Tous les trois encourent jusqu’à deux ans de prison s’ils sont reconnus coupables d’infraction à la règlementation des Iles Feroé sur la chasse à la baleine. 

Le Grindadrap est un événement annuel au Groenland qui a des racines historiques.  Au temps des premières colonies scandinaves, la chasse était nécessaire pour nourrir la population de l'archipel complètement isolée du reste du monde. Même si cette chasse sanglante a été interdite dans la majorité des archipels de l’Atlantique nord, les autorités féringiennes continuent de fermer les yeux.

Les îles Féroé, situées à 320 kilomètres au nord-ouest du Royaume-Uni, forment un dépendant du royaume du Danemark mais n’étant soumis à Copenhague que pour les questions militaires, policières, juridiques, monétaires et de politique étrangère. 

Chaque année, au moins 800 baleines pilotes, ainsi que des dauphins à flancs blanc et des grands dauphins périssent par cette macabre tradition. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales