Budget record pour l'armée américaine : Washington se «prépare vraiment à la guerre» (VIDEOS)

Budget record pour l'armée américaine : Washington se «prépare vraiment à la guerre» (VIDEOS)
Illustration : le Pentagone, quartier général du département américain de la Défense, photo ©AFP

Pour l'analyste en sécurité Charles Shoebridge, le budget militaire record de 686 milliards de dollars pour 2019 montre que Washington se prépare à des guerres conventionnelles entre Etats et non plus seulement à faire face à des groupes terroristes.

Conformément aux promesses de Donald Trump, l'armée américaine va bénéficier d'une dotation budgétaire record pour 2019, avec une  augmentation de 54 milliards de dollars par rapport à l'année précédente. Avec 686 milliards de dollars, le budget 2019 représente, à quelques milliards près, l'équivalent du PIB de la Suisse ou de l'Arabie saoudite. Autres ordres de grandeur : la Russie consacrait, selon les chiffres du Forum économique mondial, l'équivalent de 66 milliards de dollars à ses armées en 2015, la France 55 milliards. 

Si ces dépenses militaires sont présentées comme indispensables pour entretenir le matériel, il est à noter l'effort consenti sur la production d'obus de 155 millimètres, qui se trouve être le calibre standard des forces navales de l'OTAN, en augmentation de plus de 800%, avec 145 297 exemplaires prévus. 

Pour l'analyste en sécurité Charles Shoebridge, une telle quantité est supérieure aux seuls besoins de renouvellement et illustrerait plutôt que les Etats-Unis se prépareraient à d'éventuels combats conventionnels dans le cadre de conflits classiques entre Etats, plutôt qu'à une confrontation à des groupes terroristes. «C'est une augmentation très importante du nombre d'obus dans le but des les stocker, ce qui signifie que l'armée se prépare vraiment à la guerre», conclut-il, interrogé par RT.

En France, la loi de programmation militaire présentée le 8 février dernier prévoit un «effort budgétaire inédit», selon les propos du président Emmanuel Macron. Les dépenses de défense de la France seront ainsi portées à 2% du PIB en 2025, conformément à ce qu'exige l'OTAN – et Donald Trump – de la part de ses membres.

Lire aussi : Brandissant la «menace» russe, l'OTAN veut préparer les infrastructures civiles à la guerre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter