Politique migratoire : ces villes allemandes qui disent stop (REPORTAGE)

Politique migratoire : ces villes allemandes qui disent stop (REPORTAGE)© Hannibal Hanschke Source: Reuters
Un manifestant anti-migrants arbore une pancarte "On en a marre" à Cottbus le 3 février

Une manifestation contre la politique migratoire allemande a été organisée le 3 février dans la ville de Cottbus au sud de Berlin. La ville a annoncé qu'elle ne pouvait plus recevoir de migrants. Les équipes de RT étaient sur place.

Le 3 février, une mobilisation réunissant quelque 2 500 personnes s'est déroulée à Cottbus en Allemagne. Les manifestants entendaient protester contre la politique migratoire du gouvernement d'Angela Merkel. Dans cette petite ville située à 20km au sud de Berlin, les responsables politiques déclarent ne plus être en mesure d'accueillir les migrants.

Une contre-manifestation, s'opposant à «la violence», réunissant quelques centaines de personnes s'est également tenue le même jour. Ces opposants ont dénoncé des «manipulations» médiatiques «de la part de l'extrême droite».

La ville de Cottbus n'est pas la seule à avoir dit «stop», puisqu'à Freiberg, dans le sud-est de l'Allemagne, le conseil municipal a voté le gel de l'accueil de réfugiés le 31 janvier 2017.

Les équipes de RT se sont rendues sur place.

Lire aussi : Face aux violences, une ville allemande interdit l'arrivée de nouveaux migrants

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.