«Antirusse», «belliqueuse», «saturée de clichés» : Moscou démonte la doctrine nucléaire militaire US

- Avec AFP

«Antirusse», «belliqueuse», «saturée de clichés» : Moscou démonte la doctrine nucléaire militaire US© US AIR FORCE Source: Reuters
Un missile balistique intercontinental (ICBM) américain Minuteman III à ogive nucléaire, ici non-armé, en novembre 2017 (illustration)

La Russie a dénoncé le «caractère belliqueux» et «antirusse» de la nouvelle posture nucléaire américaine, avertissant qu'elle allait prendre «les mesures nécessaires» pour assurer sa sécurité face aux Etats-Unis.

«Dès la première lecture, le caractère belliqueux et antirusse de ce document saute aux yeux», a fait savoir le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué, le 3 février, au lendemain de la publication d'un rapport américain traitant de la doctrine nucléaire militaire de Washington. «Nous devrons bien entendu prendre en compte les approches qui sont désormais en circulation à Washington et prendre les mesures nécessaires pour assurer notre sécurité», a poursuivi le ministère.

Les Etats-Unis ont annoncé qu'ils voulaient se doter de nouvelles armes nucléaires de faible puissance, mettant en avant l'adoption par la Russie de stratégies et de capacités militaires qui reposeraient sur «l'escalade nucléaire».

Nous espérons que Washington reste conscient du niveau de danger élevé que représentent ces directives du point de vue de la planification militaire pratique

Moscou a dénoncé «une tentative de remettre en question [son] droit à la légitime défense». «Nous espérons que Washington reste conscient du niveau de danger élevé que représentent ces directives du point de vue de la planification militaire pratique», poursuit le communiqué de la diplomatie russe. Selon le ministère russe des Affaires étrangères, le document américain est «saturé de toutes sortes de clichés antirusses, à commencer par des accusations farfelues de "comportement agressif" et de toutes les "ingérences" possibles, terminant par des accusations tout aussi infondées de "violations" de toute la liste des accords sur le contrôle des armements».

La Russie assure «respecter strictement ses obligations en vertu de tous les accord internationaux» et se dit malgré tout prête à coopérer avec les Etats-Unis en faveur d'une «relation stable» et du «maintien de la stabilité stratégique».

Le président Vladimir Poutine avait ordonné fin 2016 le renforcement de la force de frappe nucléaire de la Russie, ainsi qu'une modernisation des armements, en réponse au renforcement de la présence militaire de l'OTAN à ses frontières, perçu comme une menace.

La Russie accuse régulièrement l'OTAN et les Etat-Unis de l'entraîner vers une course «frénétique» aux armements et de rompre l'«équilibre militaire» en vigueur en Europe depuis la chute de l'URSS.

Lire aussi : Washington dénonce la «menace croissante» de Moscou et Pékin, «puissances révisionnistes»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter