Comment l'interview de Macron par Delahousse est-elle devenue une publicité sur internet ?

Comment l'interview de Macron par Delahousse est-elle devenue une publicité sur internet ?© Capture d'écran Twitter @CaroPiquet
Une publicité étonnante

En parcourant un article, une journaliste a eu la surprise de voir l'interview du chef de l'Etat par Laurent Delahousse, critiquée pour sa complaisance, s'afficher comme contenu publicitaire sponsorisé par LREM. Le parti a une explication étonnante.

«Quand l'interview de Macron par Delahousse, estampillée "En Marche", devient une pub avant de pouvoir voir une vidéo. Je n'avais jamais vu ça», a rapporté la journaliste du Figaro Caroline Piquet le 2 janvier sur Twitter.

En effet, alors qu'elle voulait visionner les images d'un échange entre Jamel Debbouze et Claire Chazal sur le site Gentside, une vidéo publicitaire s'est affichée... qui n'était autre que le fameux entretien présidentiel du 17 décembre, par ailleurs jugé très complaisant par de nombreux observateurs.

Sponsorisée par La République en marche [LREM], comment cette publicité politique s'est-elle donc retrouvée dans un article de presse ?

Contactée par le site Le Lab d'Europe 1, le service de communication du parti présidentiel plaide l'erreur.

«[Payer pour sponsoriser une publication,] on le fait sur des contenus qu'on souhaite voir être relayés à un maximum de personnes, au-delà de nos réseaux et de nos cercles plus convaincus. Là, pour le coup, on plaide une erreur», fait-on savoir à LREM.

«Il y a eu en effet une erreur qui a été faite sur ce contenu, il a été relayé aux réseaux partenaires de Facebook alors que nous, notre pratique, c'est de le faire uniquement sur les réseaux Facebook. Quand vous sponsorisez la vidéo, il faut décocher une case, et elle n'a pas été décochée. Ce qui fait que ça a été relayé au-delà de Facebook. Ce n'était pas intentionnel», assure encore le parti présidentiel.

Lire aussi : «Deux bons copains» : opposition et journalistes dénoncent l'interview de Macron sur France 2

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter