Made in China : après le coq gonflable de 2017, Trump prend les traits d'un chien géant (IMAGES)

Made in China : après le coq gonflable de 2017, Trump prend les traits d'un chien géant (IMAGES)
Donald Trump chien succède à Donald Trump coq, photo ©Jetstreampix / Instagram / Reuters

Après l'élection de Donald Trump en 2016, une effigie gonflable géante du nouveau président, version coq, était apparue en Chine. Les images avaient fait le tour du monde... Mais en 2018, le président américain prend les traits d'un chien.

La mèche dorée arborée par la statue de chien érigée dans un centre commercial de Taiyuan dans le nord du pays ne laisse planer aucun doute : il s'agit d'un clin d'œil au président américain Donald Trump, dont la chevelure est mondialement célèbre. Alors que l'année du Chien approche en Chine – elle doit débuter en février prochain –, des photos de l'oeuvre ont été diffusées sur Twitter, notamment par le média public chinois Le Quotidien du Peuple.

L'effigie rappelle également le «leader du monde libre» par son index levé de manière professorale. Les auteurs de cette statue à l'effigie de Donald Trump l'ont en outre affublée d'un air peu commode, carrément agressif, voire même autoritaire...

En hiver 2016, après l'élection du 45e président des Etats-Unis, mais avant son investiture en janvier 2017, le même centre commercial avait érigé un poulet géant gonflable qui avait les traits de Donald Trump. Des opposants à la politique fiscale du président américain s'étaient saisi de cette caricature pour signifier qu'à leur avis, Donald Trump se comportait comme un «poulet» – un froussard en argot.

Hasard ou coïncidence, il est à noter que Donald Trump est né le 14 juin 1946, année du Chien dans le zodiaque chinois, dont il est le 11e signe. Autre fait à ne pas négliger, si cette nouvelle tradition de représenter le président des Etats-Unis sous la forme d'un animal chaque année se confirmait, il devrait être dépeint l'année prochaine sous les traits d'un cochon.

Lire aussi : Une compagnie chinoise se dit prête à vendre son chien-robot pour... 21 300 euros par exemplaire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.