Royaume-Uni : Westminster menacé par un risque grave d'incendie ?

- Avec AFP

Royaume-Uni : Westminster menacé par un risque grave d'incendie ?© Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Le palais de Westminster.

La sonnette d’alarme est tirée par David Leakey, huissier chargé du bon fonctionnement du palais de Westminster. Selon lui, l’emblématique édifice londonien qui abrite le Parlement britannique est exposé à un fort risque d’incendie.

Dans une interview accordée à la revue interne du Parlement, David Leakey, a alerté les autorités britanniques face au danger encouru par le palais de Westminster qui regroupe les deux chambres du Parlement britannique. Selon lui, le bâtiment risque de connaître le même sort que la tour Grenfell. Cet immeuble d'habitation de North Kensington, situé dans l’ouest londonien, a été ravagé le 16 juin par un incendie ayant provoqué la mort de 71 personnes.

Si l'on ne tire pas les leçons de l'incendie de Grenfell, ce bâtiment pourrait brûler entièrement

«Je connais les risques qui existent ici. Il pourrait y avoir un incendie majeur. Il pourrait y avoir des morts», a-t-il déclaré. «Si l'on ne tire pas les leçons de l'incendie de Grenfell, ce bâtiment pourrait brûler entièrement, exactement comme ce fut le cas en 1834, quand les dirigeants de l'époque avaient passé dix ans à se demander quand et comment le rénover», a-t-il ajouté.

Selon lui, l’état actuel de la structure doit contraindre les parlementaires à agir rapidement et cela malgré le coût élevé de la rénovation, estimée à 4,3 milliards de livres (4,9 milliards d'euros), l’équivalent du budget de l’Etat consacré à la police en 2016. «Il faut le faire maintenant, et il faut que ça aille vite, il ne faut pas découper les travaux en tranches», a-t-il insisté.

Pour l’heure, seule la tour victorienne haute de 96 mètres qui abrite la célèbre cloche de Big Ben, a été rénovée cette année. Les travaux ont coûté la bagatelle de 29 millions de livres (31,7 millions d’euros).

Lire aussi : Londres : l'incendie de la Grenfell Tower a causé la mort d'au moins 30 personnes selon la police

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter