Londres : l'incendie de la Grenfell Tower a causé la mort d'au moins 30 personnes selon la police

- Avec AFP

Londres : l'incendie de la Grenfell Tower a causé la mort d'au moins 30 personnes selon la police© Hannah McKay Source: Reuters
Des pompiers s'approchent de l'immeuble sinistré

La police a déclaré que l'incendie de la Grenfell Tower, immeuble d'habitation de North Kensington, un quartier de l'ouest de Londres, avait provoqué la mort de 30 personnes. Les forces de l'ordre estiment que ce nouveau bilan pourrait s'alourdir.

L'incendie de la tour de logements sociaux Grenfell à Londres a fait au moins 30 morts, a annoncé le 16 juin le chef de la police métropolitaine, Stuart Cundy, estimant que ce chiffre allait encore augmenter.

«Nous savons qu'au moins 30 personnes sont mortes dans cet incendie», dont une à l'hôpital, a-t-il déclaré, précisant que 24 personnes étaient encore hospitalisés, dont 12 dans un état critique. 

Stuart Cundy a aussi annoncé que le sinistre, qui s'est déclenché dans la nuit du 13 au 14 juin, était désormais totalement éteint et que rien ne laissait penser qu'il avait été délibérément provoqué.

Incapable de donner le nombre de personnes disparues, le chef de la police métropolitaine avait préalablement déclaré qu'il espérait que cela n'atteindrait pas «un nombre à trois chiffres». Près de 600 personnes habitaient dans cet immeuble de 120 appartements. Selon les médias britanniques, 70 personnes manqueraient à l'appel.

«Retrouver des survivants tiendrait du miracle», a déclaré la responsable des pompiers, Dany Cotton. En outre, Stuart Cundy a expliqué que certaines victimes pourraient n’être jamais identifiées en raison de la chaleur dégagée par le brasier. 

Lire aussi : Incendie d'un grand immeuble à Londres, plusieurs morts

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales