Le site de rencontre piraté propose finalement à ses usagers d'effacer leur profil gratuitement

La page de garde de la version française du site Ashley Madison.© Capture d'écran Ashley Madison
La page de garde de la version française du site Ashley Madison.

Le site de rencontres extra-conjugales Ashley Madison, dont les données des clients ont été piratées leur propose une option gratuite d'effacement des données.

C'est sans doute un peu tard, pour les 37 millions d'infidèles dont les profils ont été volés par des hackers, lundi 20 juin, mais le site tente quand même le coup. Après s'être excusée à deux reprises, Ashley Madison, une plateforme web de rencontres extra-conjugales, propose aujourd'hui à ses utilisateurs de supprimer gratuitement leur profil, ce qui n'était pas possible de faire auparavant.

Avant la mise en place de ce système, il existait une option de «suppression payante», sensée garantir un effacement complet et définitif des données du profil en question, pour environ 21,5 euros. Une promesse que le site ne tenait pas, s'il on en croit le groupe de hackers. «The Impact Team», pseudonyme du ou des auteurs de la cyberattaque, accuse Ashley Madison de ne pas tenir ses engagements en terme de suppression complète des profils et de garder certaines données, notamment bancaires, après paiement des frais.

En savoir plus : Les données privées de millions d’utilisateurs d’un site de rencontre extra-conjugales piratées

Ça serait même la raison de l'attaque, d'après les pirates, qui affirment détenir les détails des cartes de crédit des utilisateurs du site, ainsi que des informations privées appartenant au groupe qui possède le site : Avid Life Media.

Ashley Madison, en campagne pour regagner la confiance de ses utilisateurs, a immédiatement nié les accusations des pirates, affirmant que «contrairement à ce que rapportent les médias aux accusations des cybercriminels, l'option de suppression payante offerte par AshleyMadison.com supprime l'ensemble des informations contenues sur le profil d'un membre, ainsi que ses communications». «Les processus qu'impliquent la suppression du profil d'un utilisateur incluent l'effacement des photos publiées et des courriels envoyés, même sur d'autres systèmes de courriers en lignes. Cette option a été développée après que des utilisateurs aient fait des demandes spécifiques en ce sens et a été conçue en fonction de leurs retours-clients».

La gratuité de la suppression s'inscrit dans cette volonté de regagner la confiance des internautes utilisant le site. «Le secret des données de nos clients est notre premier souci et nous offrons cette nouvelle option de suppression gratuite à la lumière des récents événements».

Le site cherche aussi à rassurer, autant ses clients que les pirates et leurs demandes de meilleure gestion des données privées : «Grâce à la loi sur les données privées digitales, notre équipe est parvenue à effacer toutes les publications liées à cette cyberattaque, ainsi que l'ensemble des informations permettant d'identifier des individus».

Avec une sécurité renforcée, un contrôle des données ayant déjà fuité et une possibilité d'effacement gratuit pour ses internautes, Ashley Madison espère reconquérir une clientèle dont la confiance a été sévèrement ébranlée. Une pente difficile à escalader, à l'heure où les pirates ont encore entre leurs mains des données aussi privées que sensibles et qu'ils ont qualifié leur attaque de «teasing», un «avant-goût» de ce qui pourrait survenir à l'avenir.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales