Gaza : une frappe israélienne aurait tué deux Palestiniens, Israël dément

Gaza : une frappe israélienne aurait tué deux Palestiniens, Israël dément
Des membres du Hamas inspectent le site de l'explosion, le 12 décembre 2017, photo ©Mohammed Salem / Reuters

Le ministère de la Santé dans la bande de Gaza a annoncé que deux Palestiniens avaient été tués par une frappe israélienne. Israël dément. D'après Reuters, des Gazaouis affirment que les victimes seraient des membres d'un groupe islamiste.

D'après des habitants de Gaza qui ont été témoins de la frappe, cités par l'agence Reuters, deux Palestiniens à moto ont été tués dans une frappe de l'aviation israélienne ce 12 décembre 2017. Les deux victimes seraient des membres du Mouvement du djihad islamique en Palestine, organisation armée fondée dans les années 1970.

Le ministère de la Santé à Gaza a rapporté de son côté que deux corps avaient été amenés à l'hôpital de Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza.

L'armée israélienne a démenti avoir effectué cette frappe. «Contrairement à des informations palestiniennes, l'armée israélienne n'a pas mené d'attaque dans le nord de la bande de Gaza», a-t-elle fait savoir, citée par l'AFP.

La tension est toujours très vive dans les territoires occupés et en Israël après la décision du 6 décembre 2017 par laquelle Donald Trump a reconnu Jérusalem comme la capitale de l'Etat d'Israël. Quatre Palesitiniens avaient déjà été tués dans la bande de Gaza de puis cette annonce, soit dans des frappes israéliennes en représailles à des tirs de roquettes, soit sous des balles israéliennes lors de protestations à proximité de la barrière de béton qui ferme hermétiquement les frontières d'Israël avec l'enclave.

Le 11 décembre, Tsahal avait attaqué des positions du Hamas en réplique à des tirs de roquette depuis la bande de Gaza.

Lire aussi : La Bible selon «Bibi» : comment Netanyahou justifie la politique israélienne par l'Ancien testament

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter