Une vidéo poignante d'un ours blanc au bord de l'agonie émeut plus d'un million d'internautes

Une vidéo poignante d'un ours blanc au bord de l'agonie émeut plus d'un million d'internautes© Ilya Naymushin Source: Reuters

Le biologiste et photographe animalier Paul Nicklen a saisi le comportement anémique d'un ours polaire, en quête désespérée de nourriture, à l'article de la mort. Une manière pour celui-ci d'alerter sur les conséquences du changement climatique.

Les images sont d'une rare intensité malgré les gestes ralentis de l'ours polaire. Le photographe animalier et biologiste Paul Nicklen, cofondateur de l'organisation Sea Legacy (qui entend sensibiliser à la préservation des mers et océans) et contributeur pour National Geographic, est l'auteur d'une vidéo diffusée le 5 décembre sur Instagram, qui a fait le tour du web, avec plus d'un million de vues en trois jours. 

Attention : la vidéo ci-dessous peut heurter la sensibilité

My entire @Sea_Legacy team was pushing through their tears and emotions while documenting this dying polar bear. It’s a soul-crushing scene that still haunts me, but I know we need to share both the beautiful and the heartbreaking if we are going to break down the walls of apathy. This is what starvation looks like. The muscles atrophy. No energy. It’s a slow, painful death. When scientists say polar bears will be extinct in the next 100 years, I think of the global population of 25,000 bears dying in this manner. There is no band aid solution. There was no saving this individual bear. People think that we can put platforms in the ocean or we can feed the odd starving bear. The simple truth is this—if the Earth continues to warm, we will lose bears and entire polar ecosystems. This large male bear was not old, and he certainly died within hours or days of this moment. But there are solutions. We must reduce our carbon footprint, eat the right food, stop cutting down our forests, and begin putting the Earth—our home—first. Please join us at @sea_legacy as we search for and implement solutions for the oceans and the animals that rely on them—including us humans. Thank you your support in keeping my @sea_legacy team in the field. With @CristinaMittermeier #turningthetide with @Sea_Legacy #bethechange #nature #naturelovers This video is exclusively managed by Caters News. To license or use in a commercial player please contact info@catersnews.com or call +44 121 616 1100 / +1 646 380 1615”

Une publication partagée par Paul Nicklen (@paulnicklen) le

Dans le montage vidéo, un ours famélique ne parvient pas à trouver de nourriture et cherche en vain dans un bidon rouillé. Selon le photographe, «l'ours n'était pas vieux et est certainement mort quelques heures ou quelques jours après ce moment [...] C'est une mort lente, douloureuse». Et de pointer du doigt les conséquences du changement climatique : «Si la température de la Terre continue d'augmenter, nous allons perdre les ours et la totalité des écosystèmes polaires.»

Selon les scientifiques, la population des ours blancs est estimée à moins de 25 000 individus et pourrait disparaître d'ici un siècle à cause du réchauffement climatique.

Lire aussi : Extrême Orient russe : un homme lance un chien vivant à un ours polaire (Vidéo choquante)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.