Malte : face à une insécurité croissante, l'armée va être déployée pour suppléer la police

Malte : face à une insécurité croissante, l'armée va être déployée pour suppléer la police© BEN BORG CARDONA Source: AFP
Un camp de réfugiés à Marsa (Image d'illustration)

La montée des «comportements antisociaux», imputable principalement à la communauté de migrants résidant dans la localité de Marsa, a poussé le gouvernement à faire appel à l'armée pour venir en aide à la police.

Le ministre de l'Intérieur maltais Michael Farrugia a annoncé des mesures fortes afin d'assurer le maintien de l'ordre public, et tout particulièrement dans les points chauds frappés par la délinquance et la criminalité. «L’armée va aider la police en effectuant des patrouilles dans des zones problématiques telles que Marsa, Birzebbuga, Paceville et la Baie de Saint Paul», a ainsi déclaré le membre du gouvernement lors d'une conférence dans la localité de Marsa, cité par le quotidien local Malta Today le 8 décembre

Une mesure adoptée pour faire face aux préoccupations croissantes des habitants quant à la multiplication des «comportements antisociaux», selon le quotidien, qui rapporte que ceux-ci, à Marsa, sont principalement imputables à la présence d'une importante communauté locale de migrants.

Michael Farrugia a en outre souligné la nécessité de renforcer les mesures d'éducation et d'intégration à l'égard de cette population sensible, précisant que son ministère consacrerait des fonds de l'Union européenne à des programmes visant à sensibiliser les communautés de migrants aux lois et coutumes du pays. Il a reconnu que le pays avait trop longtemps négligé les questions d’intégration.

Lire aussi : Le fonds européen visant à endiguer l’arrivée de migrants africains est à sec

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.