Après les sanctions contre RT aux USA, la Russie déclare 9 médias américains «agents de l'étranger»

Après les sanctions contre RT aux USA, la Russie déclare 9 médias américains «agents de l'étranger»© Alexey Vitvitsky Source: Sputnik
Radio Liberty, financée par le Congrès américain, fait partie des 9 médias concernés

Alors que Washington a interdit à RT l'accès au Congrès, après avoir exigé que la chaîne s'enregistre comme «agent de l'étranger», Moscou a réagi en classant neuf médias américains diffusant sur son territoire dans la même catégorie.

Le ministère russe de la Justice a désigné ce 5 décembre neuf médias américains comme «agents de l'étranger», dont la radio Voice of America, après la promulgation par Vladimir Poutine d'une loi permettant d’enregistrer des médias sous cette appellation en guise de réponse à une mesure similaire prise par les Etats-Unis contre RT.

Les radios Voice of America et Radio Free Europe/Radio Liberty, financées par le Congrès américain, ainsi que sept autres médias qui leur sont affiliés, ont été classés comme «exerçant les fonctions d'agent étranger», selon un communiqué publié par le ministère de la Justice.

Fin novembre, le président russe Vladimir Poutine avait promulgué une loi permettant de classer tout média d'un autre pays opérant en Russie sous l'appellation d'«agent de l'étranger» sur décision du ministère de la Justice, en réaction à l'obligation faite à la chaîne russe RT de s'enregistrer sous cette appellation aux Etats-Unis.

Cette loi de «rétorsion» a été dénoncée par le Conseil pour les droits de l'homme auprès du Kremlin, qui a estimé que «tout média étranger pourrait être qualifié d'agent étranger de manière arbitraire par le ministère de la Justice». Ce texte étend aux médias une loi datant de 2012 qui ne concernait jusqu'à présent que les organisations non gouvernementales.

«Je ne pense pas que cette liste sera étendue pour l'instant : nos mesures sont purement réciproques, puisqu'il s'agit d'une réponse à l'oppression subie par les médias russes aux Etats-Unis», a déclaré Andreï Klimov, président de la commission pour la Protection de la souveraineté de l'Etat du Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement russe).

Lire aussi : Lavrov : «Les médias russes n’interviennent pas dans les affaires intérieures des autres pays»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.