Syrie : la coalition internationale annonce le retrait de 400 soldats américains basés à Raqqa

- Avec AFP

Syrie : la coalition internationale annonce le retrait de 400 soldats américains basés à Raqqa© Rodi Said Source: Reuters
Image d'illustration

Plus de 400 soldats américains vont quitter Raqqa pour rentrer dans leur pays, après avoir aidé l'alliance rebelle arabo-kurde à chasser le groupe Daesh de cette ville du centre de la Syrie, selon la coalition internationale dirigée par Washington.

«Plus de 400 Marines se préparent à rentrer chez eux [...] après la défaite de l'Etat islamique (EI) dans son ancienne capitale», a écrit sur Twitter le colonel Ryan Dillon, porte-parole de la coalition internationale menée par les Etats-Unis. Aux mains des djihadistes durant plus de trois ans, Raqqa a été reprise le 17 octobre après des mois de combats.

«[Le bataillon des Marines] a soutenu les forces partenaires de la coalition avec des frappes d'artillerie dans la lutte contre l'EI à Raqa. Avec la libération de la ville [...], l'unité a reçu l'ordre de rentrer. Son remplacement a été annulé», a précisé la coalition dans un communiqué partagé par le colonel sur son compte Twitter. «Les forces [américaines] qui restent [sur le terrain] vont continuer à travailler avec nos forces partenaires pour vaincre ce qui reste de l'EI, et empêcher leur résurgence», est-il encore précisé dans le communiqué.

Cette annonce intervient alors que la Maison Blanche a récemment annoncé des «ajustements en instance» concernant le soutien militaire apporté aux «partenaires [américains] au sol en Syrie».

Les déclarations triomphalistes des Etats-Unis après la libération de Raqqa par les forces démocratiques syriennes (FDS, une coalition rebelle arabo-kurde), soutenues par les frappes aériennes de la coalition menée par Washington, avaient été accueillies avec un certain scepticisme par Moscou. Le Kremlin avait en effet noté que cette victoire s'était faite au prix de «bombardements barbares» qui ont lourdement touché les populations civiles.

Lire aussi : La Défense russe accuse la coalition de «faire semblant» de lutter contre Daesh en Irak

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.