Trump et Poutine d'accord pour dire qu'il n'y a pas de «solution militaire» en Syrie

Trump et Poutine d'accord pour dire qu'il n'y a pas de «solution militaire» en Syrie© Bassam Khabieh Source: Reuters
Des bâtiments ravagés par la guerre à Damas, en Syrie (image d'illustration).

D'après une déclaration commune réalisée dans le cadre du sommet de l'APEC au Vietnam et citée par le Kremlin, le président russe et son homologue américain considèrent que la crise syrienne ne se résoudra pas par la voie militaire.

«Les présidents [russe et américain] sont d'accord pour dire que le conflit en Syrie n'a pas de solution militaire. Ils ont confirmé que la solution politique ultime [à ce conflit] devait être trouvée dans le cadre du processus de Genève, en accord avec la résolution 2 254 du Conseil de sécurité des Nations unies», annonce le Kremlin, citant un communiqué conjoint approuvé le 11 novembre en marge du sommet de l'APEC (Coopération économique pour l'Asie-Pacifique) à Da Nang, au Vietnam.

«Les présidents ont confirmé leur engagement pour la souveraineté de la Syrie, son indépendance, son unité, son intégrité territoriale et sa nature séculaire», poursuit le Kremlin. Selon la même source, les deux dirigeants appellent tous les pays membres de l'ONU à augmenter leur contribution pour satisfaire aux besoins humanitaires dans le pays, dans les mois qui viennent.

Selon le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, le communiqué conjoint a été élaboré par les chefs de la diplomatie russe et américaine, Sergueï Lavrov et Rex Tillerson. Les deux ministres des Affaires étrangères s'étant rencontrés, pendant quelques minutes, en marge du sommet asiatique, le 11 novembre.

Rencontres éclairs entre Trump et Poutine au sommet de l'APEC

Quant aux présidents russe et américain, Vladimir Poutine et Donald Trump, il n'ont pu qu'échanger quelques mots, à deux reprises ce même-jour – dans les couloirs de l'hôtel Intercontinental Danang Sun Peninsula Resort, puis alors qu'ils se rendaient à la séance photo des dirigeants du sommet

La veille, le 10 novembre, ils s'étaient salués en marge d'une autre séance photo.

Aucune rencontre formelle entre les deux chefs d'Etat n'a en revanche été organisée dans le cadre du sommet de l'APEC.

Lire aussi : Pour Moscou le soutien US aux terroristes en Syrie est le principal obstacle à la lutte contre Daesh

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.