L'Arabie saoudite déclare avoir intercepté un missile balistique au nord-est de Riyad

L'Arabie saoudite déclare avoir intercepté un missile balistique au nord-est de Riyad© STR Source: AFP
Un drapeau saoudien (image d'illustration)

Selon un média d'Etat saoudien, Riyad aurait intercepté un missile balistique au nord-est de sa capitale, près de son aéroport international. Le tir a été revendiqué par les rebelles houthis du Yémen.

D'après la chaîne de télévision El-Akhbariya, média détenu par l'Etat saoudien, cité par Reuters, un missile balistique a été tiré depuis le Yémen et a été détruit au nord-est de la capitale, Riyad, non loin de l'aéroport international du Roi Khaled. «Le missile [...] n'a pas fait de blessés ni occasionné de dégâts», a ajouté la même source, qui a également fait savoir que l'aéroport avait continué à fonctionner normalement.

Les rebelles yéménites houthis ont revendiqué avoir lancé le missile pour atteindre un site d'infrastructure saoudien, selon leur chaîne de télévision al-Masirah.

L'Arabie saoudite est impliquée dans le conflit qui secoue le Yémen. Il oppose depuis 2014 les rebelles chiites houthis, proches de l'ancien président Ali Abdallah Saleh, aux partisans d'Abd Rabbo Mansour Hadi, le président élu qui vit en exil en Arabie saoudite depuis 2015.

Depuis mars 2015, une coalition de pays arabes dirigée par l'Arabie saoudite est intervenue militairement dans le conflit, afin de rétablir Abd Rabbo Mansour Hadi dans ses fonctions. Les raids aériens et les frappes sol-sol réalisés par cette dernière, responsables de nombreuses morts civiles, sont régulièrement dénoncés par les ONG humanitaires.

Lire aussi : Yémen : les Houthis accusent l’Arabie saoudite d’avoir tué 20 civils dans un bombardement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.