Face à 40 migrants furieux, la ministre danoise de l'Intégration fuit un centre de rétention (VIDEO)

Face à 40 migrants furieux, la ministre danoise de l'Intégration fuit un centre de rétention (VIDEO)
Capture d'écran YouTube, DR Nyheder

Inger Stojberg, ministre danoise de l'Immigration et de l'Intégration, a dû quitter soudainement un centre de rétention administrative, face à l'ire de migrants n'ayant guère apprécié son opération de communication.

Le 3 novembre, la police a dû intervenir dans un centre de rétention administrative pour migrants dont la demande d'asile a été refusée, afin d'évacuer la ministre de l'Immigration et de l'Intégration Inger Stojberg, selon la presse danoise.

Cette dernière visitait ce centre situé à l'ouest du Danemark sous le regard des caméras. Mais, durant sa visite, une quarantaine de migrants ont manifesté leur colère à l'encontre de la ministre, car celle-ci aurait concentré son attention sur une seule famille de l'établissement, soigneusement sélectionnée, selon des témoignages rapportés par le journal danois Politiken.

«[Des migrants du centre] avaient fait des gâteaux, acheté des fleurs et préparé des panneaux disant "Nous ne sommes pas des criminels". Mais elle, [...] elle est arrivée et a choisi une seule famille pour aller discuter», s'est plaint un des migrants du centre à Politiken.

En outre, une rumeur aurait circulé parmi les migrants, selon laquelle la famille kurde choisie par Inger Stojberg pour son opération de communication allait bénéficier d'un traitement de faveur.

Le pire a été évité... de peu

Sur une vidéo filmée par un cameraman de la télévision danoise DR, on voit la ministre marcher résolument vers son véhicule après son passage au centre, encadrée par son service de sécurité, puis monter en voiture rapidement. Lorsque le véhicule démarre, une femme (vraisemblablement une migrante) se jette dessus pour l'empêcher de partir, mais le chauffeur est parvenu à éviter un drame. La police a déclaré que la femme en question n'avait pas été sérieusement blessée.

Attention : les images ci-dessous peuvent heurter la sensibilité

Auteur: DR

Inger Stojberg a rendu hommage à son chauffeur et aux policiers qui lui ont permis de quitter les lieux sans encombres : «Sans vous, cela aurait pu tourner très différemment», a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Membre du Parti libéral du Danemark (droite), Inger Stojberg est connue pour son style musclé et son franc-parler. Elle a déjà provoqué l'ire de ses opposants politiques en mars pour avoir déclaré que ne pas parler danois était suspect, ou encore, pour s'être offert un gâteau pour fêter la mise en place d'un traité anti-immigration qu'elle avait elle-même initié.

Pour mémoire, au plus fort de la crise migratoire en 2015, le Danemark a accueilli 21 000 réfugiés. L'année suivante, le pays a accepté 6 072 personnes. Face à un durcissement des mesures gouvernementales vis-à-vis des demandeurs d'asile, 532 d'entre eux ont quitté le Danemark de leur propre chef au cours de l'année 2016.

Lire aussi : Le ministre de l'Intégration au Danemark «fière» de la caricature de Mahomet, la publie à nouveau

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.