Un acteur porno espagnol se prétend victime d'une agression sexuelle dans une clinique en Colombie

- Avec AFP

Un acteur porno espagnol se prétend victime d'une agression sexuelle dans une clinique en Colombie© Capture d'écran instagram / nachovidalxxx
L'acteur de films X Nacho Vidal.

Rebondissement inattendu dans la vague de dénonciation d'agressions sexuelles : l'acteur de films pornographiques Nacho Vidal accuse à son tour un médecin d'agression à caractère sexuel.

L'acteur espagnol de films X Nacho Vidal a déposé plainte pour «abus sexuel» après s'être vu contraint de baisser son pantalon lors d'une consultation médicale pour une douleur à... l'oreille, dans une clinique colombienne, comme l'a affirmé le 24 octobre son avocat à l'AFP. Plus tôt en octobre, Ignacio Jordà González, 43 ans, plus connu sous son nom de scène, s'était en effet rendu dans une clinique de Bogota après un voyage qui lui avait provoqué une douleur à l'oreille.

Baissez votre pantalon

«Baissez votre pantalon», lui aurait demandé le médecin au cours de la consultation, avant de commencer à le toucher, toujours selon l'avocat. Malgré la position délicate dans laquelle il se trouvait, Nacho Vidal s'est photographié en compagnie du médecin qui devait l'examiner avant de l'envoyer vers un oto-rhino-laryngologiste (ORL). Selon les dires de l'avocat, Nacho Vidal aurait été «un peu surpris» et aurait eu une érection à cette occasion «car Nacho est Nacho».

Orienté ensuite vers un ORL, l'acteur a demandé si cette manière de procéder était normale. Ce dernier lui a répondu que ses symptômes ne justifiaient pas un examen des parties génitales, suscitant alors l'indignation de l'acteur. 

Le médecin mis en cause a été suspendu le temps de l'enquête, après la plainte de l'acteur, comme l'a annoncé le jour même la clinique dans un communiqué tout en défendant son employé.

«Selon le médecin incriminé, qui a excellente réputation sur un plan professionnel, l'examen médical auquel a participé un assistant correspondait aux symptômes du patient», a ajouté la clinique.

Lire aussi : Incitation à la prostitution ? En Belgique, un site met en lien étudiantes et hommes riches

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.