L'armée syrienne annonce la reprise de Mayadine, un des derniers bastions de Daesh dans le pays

L'armée syrienne annonce la reprise de Mayadine, un des derniers bastions de Daesh dans le pays Source: Sputnik
Char de l'armée syrienne durant l'offensive de Deir ez-Zor (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un responsable militaire syrien cité par l'agence d'Etat Sana a affirmé que les soldats loyalistes avaient repris la ville de Mayadine, un des derniers grands fiefs de l'Etat islamique en Syrie, avec Raqqa.

La ville de Mayadine aurait été reprise aux djihadistes de Daesh par l'armée syrienne, selon un responsable militaire syrien cité par l'agence d'Etat Sana. L'information a ensuite été confirmée par le ministère russe de la Défense.  

«[L'armée gouvernementale et ses alliés] ont repris le centre la ville [...] éliminant un grand nombre de terroristes et détruisant leurs armes et équipements», a rapporté Sana, citant une source militaire syrienne. Les démineurs s'affaireraient désormais à sécuriser la ville, piégée par les djihadistes.

Le porte-parole du ministère de la Défense russe, le général Igor Konachenkov, a déclaré de son côté que l'armée syrienne avait achevé «l'opération d'élimination des combattants de l'Etat islamique» de la ville. 

Plus tôt en octobre, une source militaire syrienne citée par Sana avait fait savoir que les forces loyalistes, épaulées par la Russie, avaient réussi à cerner les djihadistes de Daesh dans la ville.

Parallèlement, un autre des derniers bastions de Daesh, la capitale autoproclamée du «califat», Raqqa, est actuellement en passe d'être reprise par les combattants rebelles arabo-kurdes des Forces démocratiques syriennes (FDS).

Selon des déclarations de l'état-major russe du 13 octobre, l'Etat islamique ne contrôlerait désormais que moins de 8% du territoire syrien, soit environ 15 000 kilomètres carrés. 

Préparer l'après-Daesh

L'armée russe mène également une vaste campagne de secours et d'assistance à destination des populations civiles dans les plus grandes villes de Syrie. Selon le général Sergueï Rudskoy, porte-parole de l'état-major russe, 74 tonnes d'aide humanitaire ont été envoyées à Alep et à Damas ces derniers mois. 

«Un des principaux problèmes dans les zones libérées de l'Etat islamique est la présence d'un grand nombre d'engins explosifs laissés par les militants [djhadistes]», a déclaré le général, tout en rapportant que les démineurs russes avaient déjà sécurisé 838 bâtiments et 87 kilomètres de routes en Syrie, neutralisant 24 000 engins explosifs. 

Lire aussi : Selon l'armée russe, Daesh contrôlerait désormais moins de 8% du territoire syrien

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix