Trois directeurs de filiales du groupe auquel appartient Free remplacés après Cash investigation ?

Trois directeurs de filiales du groupe auquel appartient Free remplacés après Cash investigation ? © Jacky Naegelen Source: Reuters
façade du siège de free à Paris en 2014.

La diffusion de l'émission du service public Cash investigation n'en finit pas de faire des remous. Après avoir ébranlé Lidl, trois directeurs de centre d'appel du groupe Iliad (auquel appartient Free) seraient sur le point de quitter leur poste.

L'édition du 26 septembre de l'émission d'Elise Lucet sur France 2 Cash investigation, qui a battu son record historique d'audience avec près de 4 millions de téléspectateurs, continue de faire des vagues. Alors que la chaîne de grande distribution Lidl fait face à une avalanche de critiques de la part des internautes et consommateurs scandalisés par ses méthodes de traitement de ses salariés, le géant des télécoms Iliad s’apprêterait lui aussi à subir les conséquences de l'émission. 

Selon le site Politis, trois directeurs de filiale gérant les centres d'appel du géant des télécoms Free, seraient sur le départ, voire déjà partis. Ainsi, les entreprises du groupe Iliad (fondé par Xavier Niel, duquel Free fait partie) Mobipel et Certicall, vont très prochainement changer de direction sans qu'un lien avec le reportage n'ait été officiellement confirmé. La directrice de l'entreprise Qualipel, elle aussi filiale d'Iliad, a également quitté son poste. 

La politique de la directrice des centres d'appels de free Angélique Gérard a notamment été mise en cause dans l'émission d'Elise Lucet, entre autres pour son ordre de gel des embauches sur le site de Mobipel à Colombes, après un débrayage (grève courte) de trois heures mené en 2014 par les salariés pour exprimer leur épuisement et dénoncer leur manque de reconnaissance. Ce gel aurait eu pour conséquence de faire chuter très fortement les effectifs du site, faisant passer d'environ 600 à 300 les salariés de l'entreprise entre 2014 et 2017. 

Lire aussi : Lidl et Free dans le collimateur des internautes après la diffusion de Cash investigation

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.