Un lieutenant-général russe tué dans un bombardement de Daesh près de Deir ez-Zor en Syrie

Un lieutenant-général russe tué dans un bombardement de Daesh près de Deir ez-Zor en Syrie© Zac Baillie
Image d'illustration

Un lieutenant-général russe, qui assistait les troupes syriennes dans la libération de la ville de Deir ez-Zor, a été mortellement touché par un bombardement de l'organisation terroriste.

Le lieutenant-général Valeri Assapov, des forces armées russes, a été tué dans un bombardement de Daesh près de Deir ez-Zor, selon un communiqué publié par le ministère russe de la Défense.

Conseiller militaire auprès de l’armée syrienne, il se trouvait à un poste de commandement des troupes de Damas, les assistant dans la libération de la ville.

«Lors d'un tir d'obus soudainement opéré par des combattants de Daesh, le lieutenant-général Valeri Assapov a été mortellement touché», précise le communiqué.

En l'honneur des services qu'il a rendus, le lieutenant-général Valeri Assapov devrait être officiellement décoré à titre posthume.

Début septembre, l’armée syrienne soutenue par l’aviation russe a réussi à rompre le siège de Deir ez-Zor tenu par les djihadistes de Daesh, rendant possible le retour graduel à la vie normale pour les civils. La route entre Deir ez-Zor et Palmyre étant revenue sous le contrôle du gouvernement, l’aide humanitaire de Moscou et Damas a finalement pu atteindre les habitants de la ville.

Selon les données officielles de la Défense russe diffusées en août 2017, 34 militaires russes ont été tués en Syrie depuis le début de la campagne de Moscou, en septembre 2015. Il y a quelques semaines, le ministère a annoncé la mort de deux autres soldats russes dans un bombardement de Daesh dans la province de Deir ez-Zor. Avec la disparition de Valeri Assapov, le bilan des pertes de Moscou atteint les 37 personnes.

Le lieutenant-général Valeri Assapov est le militaire russe le plus haut gradé a avoir été tué dans la campagne syrienne. Il était commandant de la cinquième armée du district militaire de l’est, un des postes clés dans les forces armées russes, à Oussouriisk, à 98 kilomètres de Vladivostok, dans l’Extrême-Orient russe.

© Russian Archive Source: www.globallookpress.com
Le lieutenant-général Valeri Assapov

«Le général était toujours sur la ligne de front, montrant par son exemple l’esprit d’un vrai commandant», ont déclaré les autorités d’Oussouriisk dans une déclaration en son honneur. «Ses compagnons d’armes se rappellent de lui comme d’un homme fiable, courageux, ferme et responsable. Sa mort est une énorme perte pour les forces armées de la Fédération de Russie. La mémoire du général Assapov vivra éternellement», lit-on dans la déclaration.

Né en 1966, Valeri Assapov a rejoint l’aviation soviétique et a obtenu le grade de lieutenant vers 1987. Déployé à Grozny pendant la première guerre de Tchétchénie, Assapov avait été gravement blessé à la jambe. Au début des années 2000, il avait pris le commandement d’un régiment de parachutistes dans les forces russes de maintien de paix en Abkhazie, avant d’être envoyé dans les îles Kouriles, dans l’Extrême-Orient russe, en 2006. En 2013, il avait été décoré de l’ordre prestigieux du Mérite pour la Patrie par Vladimir Poutine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.